Cooler Master Cosmos 1000

Cooler Master Cosmos 1000

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

NAN/10
00

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du Cooler Master Cosmos 1000. Les experts notent Cooler Master Cosmos 1000 NAN/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Cooler Master Cosmos 1000 et d'autres Boitier Cooler Master.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Cooler Master Cosmos 1000 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Cooler Master Cosmos 1000 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Cooler Master Cosmos 1000

Cowcotland

Ajouté le : 05/2008

Lire la suite...

Boitier Cooler Master Cosmos 1000

Après avoir décortiqué le Cosmos S, nous allons nous attarder sur son petit frère, le 1000, qui jouie d'une assez bonne réputation sur le net. Cela peu sembler un peu tard, mais il faut prendre en compte la forte baisse de prix qu'a subit ce boitier haut de gamme, qui se trouve maintenant à 150 €. C'est peut être le moment de changer, pour passer à un boitier de grande taille qui contiendra et refroidira votre future configuration musclée. Voyons ensemble s’il vaut le détour. Contrairement au Cosmos S qui cherchait avant tout la performance, le Cosmos 1000 cherche le meilleur compromis entre silence de fonctionnement et refroidissement. Il embarque 4 ventilateurs de 120 mm silencieux, et des panneaux latéraux moussés. En revanche, sa conception fait appel à l'acier et non à l'aluminium, il souffre donc d'un surpoids assez conséquent, et ne se destine pas du tout à être déplacé.