Dell Alienware 13 R3

Dell Alienware 13 R3

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

7.0/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du Dell Alienware 13 R3. Les experts notent Dell Alienware 13 R3 7/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Dell Alienware 13 R3 et d'autres Ordinateur portable Dell.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Dell Alienware 13 R3 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Dell Alienware 13 R3 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Dell Alienware 13 R3

Les Numeriques

Ajouté le : 08/2017

Lire la suite...

6.0/10

Alienware 13 R3 (Oled) : un bel écran mais des défauts ergonomiques

Petite taille et écran Oled sont les deux arguments du PC portable Alienware 13 R3 Oled. Avec sa carte graphique Nvidia GeForce GTX 1060, il s'adresse aux joueurs qui recherchent la fluidité en Full HD avec un contraste infini, mais pâtit de quelques bizarreries de construction. L'Alienware R3 Oled est un 13 pouces assez massif. Son poids et son épaisseur ne passent pas inaperçus. Au premier regard, on note une excroissance de plusieurs centimètres derrière la charnière châssis-écran : absente sur les versions antérieures de la série, elle accueille une partie des ventilateurs. L'ensemble dégage une impression de solidité. Les panneaux extérieurs (clapet, dessous de l'appareil) sont en aluminium et le châssis est enrobé d'un caoutchouc très doux. L'occupation de l'écran n'est pas vraiment optimisée. Encadré par de larges bordures noires, il semble plutôt adapté à la taille du châssis que l'inverse et souffre de la comparaison avec un Gigabyte Aero 15, par exemple. Bon point, il peut se déplier à 180°. Les touches du clavier sont accolées et larges, le revêtement agréable et la course longue. L'efficace rétroéclairage est teinté d'un bleu cyan. Les couleurs ne sont pas personnalisables. La connectique – très complète – se répartit sur trois côtés : un port ethernet, deux ports USB 3.0 Type-A et un port USB Type-C, un port Thunderbolt compatible DisplayPort, un port pour l'amplificateur graphique d'Alienware, une sortie HDMI 2.0 et une sortie mini-DisplayPort 1.2. Il n'y a pas de capteur d'empreintes, mais le déverrouillage peut s'effectuer avec Windows Hello et la reconnaissance faciale fonctionne bien, même dans des conditions de faible luminosité, grâce à l'infrarouge. Malgré l'excroissance dédiée à la ventilation, la chauffe reste importante sur le clavier. Nous avons constaté des pics à 50 °C sur des parties très utilisées. Le bruit n'est pas en reste : il n'est pas rare qu'il monte à 45 dB, y compris lors de tâches simples, comme la navigation sur Google Chrome. L'Oled (Organic Light-Emitting Diode) est le principal atout de la dalle de l'Alienware 13 R3. Cette technologie assure un contraste infini, une rémanence nulle et d'excellents angles de vision. Elle présente donc beaucoup d'avantages pour le jeu vidéo, mais aussi pour le traitement photo, entre autres. Alienware y associe une définition QHD (2 560 x 1 440 px), ce qui assure à l'écran une densité de 221 pixels par pouce. Notons...

Journal du Geek

Ajouté le : 07/2017

Lire la suite...

Test de l’Alienware 13 R3 : quand Dell fait le pari de l’écran OLED

Alienware a toujours été synonyme de PC portables gamers aussi puissants que clinquants. La marque semble quelque peu délaisser les néons et autres effets tape-à-l'œil ces derniers temps au profit de la puissance pure. Le dernier modèle résultant de cette logique est l'Alienware 13 R 13 OLED. Ici, Alienware veut attirer le gamer en quête de puissance avec un PC léché et fourni au niveau de la fiche technique. Comme l'indique l'intitulé de la machine, nous avons pour la première fois chez Alienware un écran OLED qui promet énormément. Mais Alienware n'a pas que son écran à proposer, puisque le PC se veut solide et également puissant dans toutes les circonstances. Une puissance qui se paye, car il faudra compter 1500 euros pour avoir le privilège de le poser sur votre bureau. L'Alienware propose donc un écran OLED tactile de 13,3 pouces d'une définition de 2560 x 1440 pixels. Notons qu'Alienware décline la même configuration avec des écrans IPS en 1080p. A l'intérieur, nous trouvons un processeur Intel Core i7 de dernière génération, jusqu'à 16 Go de RAM, une NVidia GeForce GTX 1060 et un disque SSD jusqu'à 1 To. Ajoutez à cela deux ports USB 3.0, deux ports USB Type-C, un port HDMI, miniDP, secteur, Ethernet et un port spécial pour vous permettre de brancher une carte graphique externe dans un boitier Dell. Le tout pèse 2,4 kilos, tout de même, et fait 2,9 cm d'épaisseur. Un beau bébé. L'Alienware 13 promet donc beaucoup, et reste maintenant à savoir s'il arrive à tirer son épingle du jeu en utilisation. Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction Nom Email

01net

Ajouté le : 03/2017

Lire la suite...

8.0/10

Test : Dell Alienware 13 R3, l'ultraportable gaming que nous attendions

Après les versions Alienware 13 et Alienware 13 R2 peu à la hauteur de leurs ambitions, Dell s'est enfin décidé à complètement revoir sa copie. La nouvelle mouture se nomme assez logiquement Alienware 13 R3 et fait peau neuve. Les lignes de son boîtier ont ainsi été redessinées mais les matériaux de qualité (magnésium, plastique épais et métal) ont été, eux, conservés. C'est simple, à peine la machine déballée et prise en main, l'impression de solidité et de robustesse qui s'en dégage est appréciable. Pas de doute, cet Alienware 13 est construit pour durer (comme dirait le slogan publicitaire) et, surtout, pour suivre son gamer de propriétaire dans tous ses déplacements. L'Alienware 13 n'est pas un « ultraportable » traditionnel : il n'est ni un appareil ultrafin, ni un poids-plume ! Pris entre les mâchoires du pied à coulisse, il accuse une épaisseur de presque 3 cm (2,9 pour être précis) au plus haut, une profondeur de 26,9 cm et pèse 2,4 kg. Poids auquel il faut ajouter les 820 grammes de bloc secteur. En clair, mieux vaut prévoir un sac à dos un peu profond et aux bretelles bien rembourrées pour supporter le poids de la bête sur un trajet un peu long. L'écran 13,3 pouces (tactile) de notre version de test - la plus chère disponible sur le site de Dell - embarque une dalle 1440p (2560 par 1440 pixels), ce qui est peu commun. De plus, la technologie d'affichage choisie par Dell est l'OLED, ce qui est à la fois rare et une très bonne surprise ! C'est la seconde machine dotée d'une telle dalle qui passe entre nos mains (la première était une version spéciale du Spectre 13 x360 de HP) et l'effet « wahou » est encore au rendez-vous. Les couleurs de nos photos et vidéos de références se montrent très vives (surtout le bleu et le rouge) et les noirs, incroyablement profonds. Voire « infinis » puisque la sonde affiche un score de 99999:9. La luminosité se cantonne, elle, à 306 cd/m2 ; c'est un score un peu faiblard pour une machine de ce prix mais il est vrai que l'OLED est plus reconnu pour son contraste absolu que pour sa haute luminosité. Et cette lacune se fait un peu sentir lorsqu'il s'agit de lutter contre les reflets captés par la vitre brillante protégeant la dalle. Malgré cette déconvenue, la dalle fait mouche. Au-delà de ses couleurs chatoyantes, les décors des jeux vidéo sont beaux grâce aux nombreux pixels de l'écran et les détails ressortent bien surtout dans les environnements...