Dell Alienware 15 R3

Dell Alienware 15 R3

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

7.3/10
33

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du Dell Alienware 15 R3. Les experts notent Dell Alienware 15 R3 7.3/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Dell Alienware 15 R3 et d'autres Ordinateur portable Dell.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Dell Alienware 15 R3 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Dell Alienware 15 R3 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Dell Alienware 15 R3

Les Numeriques

Ajouté le : 12/2017

Lire la suite...

8.0/10

Dell Alienware 15 R3 : un PC gaming qui allie puissance et finesse

Alienware revient avec un tout nouveau modèle : le 15 R3. Un PC portable dédié au jeu, qui cherche à combiner puissance et finesse grâce à une carte graphique Nvidia GeForce 1080 Max-Q. Dans le paysage des PC portables gaming, Alienware est là depuis si longtemps que la marque fait presque partie des meubles. Pourtant, elle continue à innover, avec par exemple un Alienware 13 doté d'un écran Oled, ou le modèle testé aujourd'hui, doté d'une carte graphique Nvidia GeForce GTX Max-Q. L'objectif ici est de proposer à l'acheteur un PC relativement fin, mais puissant, car doté d'une carte graphique GTX 1080. Sur le papier, l'Alienware 15 R3 propose donc un compromis intéressant. Reste à savoir s'il transforme l'essai. Alienware ne change pas ses habitudes et propose toujours un ordinateur agrémenté de moult leds un peu partout sur le châssis. Un aspect dédié "gamer" un peu archaïque, la mode étant désormais aux PC plus sobres. Mais le constructeur ne dévie pas de son credo et propose des lignes éclairées sur les tranches, sur le clavier, le trackpad ainsi que le logo à l'arrière. Des leds qui, grâce au logiciel AlienFX préinstallé, sont totalement personnalisables. Notons tout de même que le design a légèrement évolué ces dernières années, se voulant moins clinquant que sur les anciens modèles, mais Alienware restera toujours Alienware à ce niveau. La présence d'une carte graphique GTX 1080 Max-Q permet à l'Alienware 15 R3 de garder une certaine finesse (2,5 cm). L'impression est renforcée par le design anguleux du PC, qui reprend les lignes traditionnelles de la marque. On retrouve ainsi le capot en aluminium, ainsi que la surface en plastique doux autour du clavier. Le clavier hélas n'a pas changé non plus. Il se montre donc toujours aussi peu agréable, doté d'une course un peu courte pour un PC de cette catégorie et d'un toucher mal maîtrisé, tout comme le trackpad qui, s'il a le mérite d'être éclairé, ne fait qu'acte de présence. Un joueur aura tôt fait de brancher une vraie souris en USB. La connectique de l'Alienware 15 R3 est très complète : deux ports USB 3.0, deux ports USB Type-C, un port HDMI, un port DisplayPort, un combo jack 3,5 mm, un port Ethernet ainsi qu'un port propriétaire pour brancher une carte graphique externe. La chauffe est maîtrisée ; le châssis ne dépasse pas 44 °C au niveau de la charnière. Notons cependant que la température monte à 46 °C à l'arrière au niveau...

01net

Ajouté le : 11/2017

Lire la suite...

6.0/10

Test : Dell Alienware 15 R3, ce mastodonte du gaming gagne (encore) en puissance

Ciel, un Alienware 15 R3 avec une carte graphique GeForce GTX 1080 ! Dell affirmait qu'il était impossible, d'un point de vue technique, d'intégrer une telle référence dans un boîtier de ce gabarit. Comment diable le constructeur texan est-il parvenu à réaliser cette prouesse ? Ni une, ni deux, on le commande et on l'autopsie. Compte-rendu du médecin légiste 2.0 ! Le Dell Alienware 15 R3 nous revient et seule la partie graphique semble avoir changé. Ainsi, nous ne referons pas un tour complet du propriétaire et nous vous invitons à lire notre précédent test pour tout ce qui concerne la finition, l'ergonomie et les connectiques de la machine. Ici, nous n'aborderons que les prouesses techniques de la machine, en nous concentrant principalement sur la partie graphique. Jusqu'à présent, la GTX 1070 incarnait le maximum de puissance graphique admissible dans les entrailles du A15 R3. Deux raisons principales et évidentes à cela : la première, le système de refroidissement de l'Alienware 15 R3 risquait d'être un peu juste pour dissiper les calories émises par la GTX 1080. Les ventilateurs auraient alors tourné très vite et donc fait beaucoup plus (trop ?) de bruit. Seconde raison invoquée, la partie alimentation sur la carte mère aurait alors dû être gonflée. Le recours à un bloc d'alimentation plus puissant, donc bien plus gros, deviendrait inévitable. Or, le modèle livré avec l'Alienware 15 R3 que nous avions testé pesait déjà presque un kilo (982 grammes), inutile d'en rajouter. Toutefois, il semble que Dell ait finalement trouvé un moyen de placer une GTX 1080 au coeur de son poulain. Comment ? En utilisant une puce 3D GeForce GTX dite Max-Q, pardi ! Normalement destinée aux PC portables gaming ultrafins, celle-ci répond au cahier des charges du même nom, officialisé par Nvidia lors du dernier Computex. Mais, il y a comme un problème... l'Alienware 15 R3 n'est pas passé sous un rouleau compresseur ! Il n'est pas subitement devenu un PC ultrafin taillé pour la 3D, comme peuvent l'être l'Asus ROG Zephyrus ou le Tritton 700 d'Acer. Deux machines qui répondent bien, elles, aux standards Max-Q. Comment la GTX1080 Max-Q se retrouve donc dans l'Alienware ? Comme nous l'évoquions dans notre article sur cette nouvelle norme Max-Q, il semble que les constructeurs fassent montre d'une certaine souplesse dans l'utilisation des puces Nvidia Max-Q. Ou du moins prennent quelques libertés. Il n'est pas sûr que cela ravisse...

01net

Ajouté le : 05/2017

Lire la suite...

8.0/10

Test : Alienware 15 R3, la troisième version du PC portable gaming de Dell ne démérite pas

L'Alienware 15 R3 tient la place de « PC du milieu » dans la gamme des PC portables pour joueurs de Dell. Son gabarit ne le destine pas à voyager mais, pour compenser ce petit désagrément, la puissance de feu présente sous le clavier va combler les plus exigeants. Comme d'habitude, l'Alienware 15 R3 se décline en une multitude de configurations prédéterminées et un peu personnalisables sur le site de Dell. Le prix de départ est de 1550 euros et celui de la version testée devrait avoisiner les 2500 euros. « Devrait » car cet Alienware 15 n'est, pour le moment, pas disponible sur le site. La configuration qui s'en approche le plus est vendue un peu plus de 2700 euros car elle embarque un processeur plus puissant. Formé dans le même moule que son petit frère l'Alienware 13 R3, l'Alienware 15 R3 en reprend les lignes fuselées tout comme les matériaux de construction résistants qui confèrent une impression de solidité indéniable à la machine. Le clavier à touches rétroéclairées et presque séparées demeure le même (c'est-à-dire très bon) et le touchpad illuminé, également. Même la connectique reste identique ! Bref, vous l'aurez compris, il n'y a que les dimensions, le poids (3,54 kg) et l'épaisseur (3,2 cm) qui changent. Ah, on a failli oublier le bloc alimentation ! Celui du 15 pouces est plus lourd de 162 grammes que le modèle fourni avec l'ultraportable. Tout ceci explique que la note « Mobilité » de l'Alienware 15 atteigne tout juste la moyenne. Entrons dans le vif du sujet en commençant par l'écran. Le modèle 15,6 pouces de l'Alienware 15 R3 est équipée d'une dalle dite TN+WVA. Ce n'est ni plus ni moins qu'une itération du TN qui offre une meilleure qualité d'affichage ainsi que de plus larges angles de vision, proches de ceux qu'on aurait avec un panneau IPS. Autre particularité de cette dalle, elle est rafraîchie à 120 Hz et intègre la technologie Nvidia G-Sync. Miam ! Pas question d'avoir un revêtement brillant sur une telle bête de course, l'écran est donc mat et offre une définition d'image Full HD (1920 par 1080 pixels). Le rendu des couleurs est, à l'œil nu, correct et le revêtement anti-reflets est plus que le bienvenu pour pouvoir jouer et travailler aussi bien dans le noir le plus complet que dans une salle plutôt bien éclairée. Sur le plan technique, Dell annonce une luminosité de 400 cd/m2 sur son site Internet, une valeur assez élevée et qui, surprise, est conforme à celle que...