Gigabyte Aero 14

Gigabyte Aero 14

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

9.0/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du Gigabyte Aero 14. Les experts notent Gigabyte Aero 14 9/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Gigabyte Aero 14 et d'autres Ultrabook Gigabyte.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Gigabyte Aero 14 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Gigabyte Aero 14 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Gigabyte Aero 14

Les Numeriques

Ajouté le : 11/2017

Lire la suite...

10/10

Gigabyte Aero 14 1050Ti : un excellent notebook au format 14''

Gigabyte poursuit le développement de sa gamme de PC "presque ultraportables" Aero et décline cette fois son modèle 14 pouces en modifiant l'écran et la carte graphique. Si la première version du produit, le Gigabyte Aero 14 testé en début d'année, nous avait largement convaincus, cette déclinaison dotée d'une carte graphique moins puissante est-elle judicieuse ? Le Gigabyte Aero 14 1050Ti, exactement comme son prédécesseur, fait dans la sobriété. Un constat réjouissant car le produit, qui se veut orienté vers un usage jeu vidéo, nous épargne malgré tout les lignes agressives et le rétroéclairage multicolore. Ici, on fait dans l'efficace et dans l'épuré. Le châssis en aluminium profite cependant d'un traitement brillant, hélas assez salissant. À noter, plusieurs coloris sont proposés (vert, orange ou noir). Sur notre modèle noir testé ici, seul un trait orange sur le dessus du châssis vient donner un peu de fantaisie au produit, pour un effet franchement réussi qui s'accompagne d'un discret motif en damier. Côté finitions et qualité de construction, le travail est exemplaire et l'ensemble respire la solidité. La charnière très large offre une belle souplesse à l'ouverture et reste impeccablement intégrée. Lorsque l'on ouvre le notebook, on découvre un écran de 14 pouces (35,6 cm) bien mis en valeur grâce à des bordures de seulement 1 cm. Le clavier est pour sa part particulièrement confortable à utiliser. Les touches sont bien espacées entre elles et profitent d'une surface légèrement incurvée. La frappe est agréable et précise, si bien que les fautes sont rares. Notons également la présence de deux niveaux de rétroéclairage, toujours bienvenue. Le touchpad, quant à lui, est petit mais s'avère à la fois précis et agréable sous les doigts. De son côté, la connectique se montre assez complète : trois ports USB 3, un port USB 3.1 Type-C, un mini DisplayPort, un port HDMI, un lecteur de carte SD et une prise combo micro-casque mini-jack. Petit bonus : le produit est vendu accompagné d'un adaptateur USB Type-C vers Ethernet. La chauffe et le bruit sont mieux maîtrisés sur ce modèle (doté d'une carte graphique moins puissante) que sur le Gigabyte Aero 14, ce qui est une excellente nouvelle. À l'avant, la température ne dépasse pas 50,9 °C, au niveau des charnières, et 54,8 °C sous le châssis, soit une baisse de 1 à 5 °C par rapport au précédent modèle. Lorsque l'ordinateur est...

Les Numeriques

Ajouté le : 02/2017

Lire la suite...

8.0/10

Gigabyte Aero 14 : pour jouer en toute mobilité

Les PC portables "gamers" font souvent la part belle aux écrans de 15,6 ou 17,3 pouces, afin de favoriser le confort de jeu. Mais les 14 pouces font de la résistance : hautement transportables, ils permettent d'emporter partout sa bibliothèque de jeux. Intéressons-nous aujourd'hui à l'Aero 14 de Gigabyte, l'un des plus fiers représentants de sa catégorie. Le Gigabyte Aero 14 fait dans la sobriété. Un constat d'autant plus réjouissant que le produit se veut orienté vers un usage jeu vidéo et nous épargne malgré tout les lignes trop agressives et le rétroéclairage multicolore. Ici, on fait dans l'efficace et dans l'épuré. Le châssis en aluminium profite cependant d'un traitement brillant, hélas assez salissant. À noter que plusieurs coloris sont proposés dans le commerce (vert, orange ou noir). Sur notre modèle noir testé ici, seul un trait orange sur le dessus du châssis vient donner un peu de fantaisie au produit, pour un effet franchement réussi qui s'accompagne d'un discret motif en damier. Côté finitions et qualité de construction, le travail est exemplaire et l'ensemble respire la solidité. La charnière très large offre une belle souplesse à l'ouverture et reste impeccablement intégrée. Lorsque l'on ouvre le notebook, justement, on découvre un écran de 14 pouces bien mis en valeur grâce à des bordures de seulement 1 cm. Le clavier est pour sa part particulièrement confortable à utiliser. Les touches sont bien espacées entre elles et profitent d'un design légèrement incurvé. La frappe est agréable et précise, si bien que les fautes sont rares. Notons également la présence de deux niveaux de rétroéclairage, toujours bienvenue. Le touchpad, quant à lui, s'avère assez petit, mais est à la fois précis et agréable sous les doigts. De son côté, la connectique se montre assez complète : trois ports USB 3, un port USB 3.1 Type-C, un mini DisplayPort, un port HDMI, un lecteur de carte SD, et une prise combo micro-casque mini-Jack. Petit bonus : le produit est vendu accompagné d'un adaptateur USB Type-C vers Ethernet. Avec une GeForce GTX 1060 et un processeur Core i7-7700HQ, on pouvait s'attendre à ce que l'Aero 14 chauffe vite et produise un souffle assez élevé. Après avoir faire tourner le benchmark Unigine Heaven pendant environ 1 heure, notre constat est assez positif. La température monte à 55,4 °C à l'avant et à 55,6 °C sous le châssis. Dans ces moments-là, difficile tout de même de...