Gigabyte Aero 15

Gigabyte Aero 15

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.0/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du Gigabyte Aero 15. Les experts notent Gigabyte Aero 15 8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Gigabyte Aero 15 et d'autres Ultrabook Gigabyte.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Gigabyte Aero 15 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Gigabyte Aero 15 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Gigabyte Aero 15

01net

Ajouté le : 09/2017

Lire la suite...

6.0/10

Test : Gigabyte Aero 15, le PC portable gamer met le paquet sur l'expérience visuelle

En mai dernier, Gigabyte lançait les Aero 15, des PC portables haut de gamme vantés comme très polyvalents. Du surf sur Internet aux jeux vidéo en passant par les logiciels de retouches d'images, ce PC nomade à écran 15,6 pouces, dont le boîtier (au format 14 pouces) se distingue par une certaine finesse, a tout pour plaire aux utilisateurs les plus exigeants. Disponible dans plusieurs configurations et plusieurs couleurs de boîtiers (noir, noir/orange et noir/vert), l'Aero 15 testé ici est commercialisé 2300 euros. Voilà un PC portable qui ne passe pas inaperçu. Doté d'un capot noir et orange vif, l'Aero 15 de Gigabyte donne tout de suite le ton : la puissance avant tout. A peine pris en main, ce PC portable 15,6 pouces étonne par sa relative légèreté (2,1 kg) mais ne donne pas du tout l'impression d'être une machine au rabais. Bien au contraire. Robuste, le boîtier - dont l'épaisseur n'excède pas 2,1 cm - se compose de parties métalliques et d'un alliage de magnésium-aluminium noir de bonne qualité. Egalement de qualité, le clavier. Ses touches sont agréables, aussi bien pour la saisie que pour le jeu. Leur rétroéclairage est dit RGB, c'est-à-dire qu'il est possible de choisir une teinte parmi plusieurs millions dans le logiciel préinstallé sur la machine. Un mot sur le touchpad : la large surface de glisse est agréable et dissimule les boutons de clics droit et gauche. Ces derniers manquent parfois un peu de répondant, mieux vaut donc utiliser une souris externe connectée sur l'une des 4 prises USB 3.0 de la machine. D'ailleurs, répartie sur les flancs de la machine, la connectique s'avère plutôt complète avec quatre prises USB donc (3 x USB 3.0 et 1 x USB Type-C compatible Thunderbolt 3), deux sorties vidéo (HDMI et mini Displayport), un lecteur de carte SD et, enfin, une prise audio (combiné sortie stéréo et entrée micro). Et puisque l'Aero 15 a de sérieux penchants pour les jeux vidéo, Gigabyte n'oublie pas la prise réseau filaire afin d'avoir les meilleurs débits dans les jeux multi. Pour ceux qui préfèrent le sans-fil, pas de souci, le classique module Wi-Fi n/ac et Bluetooth 4.2 est également présent. A peine l'écran 15,6 pouces déployé, Gigabyte marque des points. La dalle (Full HD) est mate et, surtout, affiche des bords très fins (excepté celui du bas). Bien ! Précisons aussi que la dalle est calibrée en usine aux normes X-Rite Pantone pour un rendu plus juste des couleurs. Une attention...

Les Numeriques

Ajouté le : 05/2017

Lire la suite...

10/10

Gigabyte Aero 15 : l'excellence au format 15 pouces

Après un Aero 14 déjà extrêmement convaincant, Gigabyte étend sa gamme et nous propose une déclinaison au format 15,6 pouces. Le constructeur ne s'est pas contenté d'agrandir la diagonale, il a pris soin d'améliorer le produit sur quasiment tous les aspects. Attention, coup de cœur. L'Aero 15 de Gigabyte reprend beaucoup de l'Aero 14 en matière de design, mais il améliore globalement la formule, pour un résultat, disons-le, pratiquement irréprochable. On retrouve ainsi un châssis tout en aluminium d'une grande sobriété, ce qui reste rare sur le marché des PC portables orientés gaming. La seule touche de couleur vient ainsi d'un trait orange qui rehausse un léger changement de motif. Le reste est impeccablement noir et retient peu les traces de doigts. À noter que plusieurs coloris sont proposés dans le commerce : outre le noir ici testé, on pourra opter pour du vert "pétillant" et du orange. L'opération séduction s'enclenche essentiellement lorsque l'on ouvre le PC. On découvre ainsi un écran aux bords particulièrement fins (5 mm sur les côtés et au-dessus) qui met très bien en valeur la dalle IPS de 15,6 pouces. Là encore, c'est la sobriété, mais aussi la modularité qui priment, avec notamment un clavier RVB doté d'un pavé numérique qui occupe toute la surface et propose de multiples rétroéclairages. L'outil Gigabyte Fusion permet ainsi de faire varier les couleurs, de l'ambiance la plus simple à "l'arc-en-ciel". Le confort de frappe est en tout cas au rendez-vous : la course est assez longue et chaque touche est légèrement incurvée au milieu, ce qui permet de taper de manière précise et très agréable. Le touchpad est du même acabit, à la fois très résistant et agréable au toucher. L'Aero 15 est également un PC portable particulièrement bien pourvu en connectique. On y trouve ainsi trois ports USB 3 Type-A, un port Thunderbolt 3 Type-C, une sortie HDMI, une mini-DisplayPort, un lecteur de carte SD, un port Ethernet Gigabit ainsi qu'une prise jack. Avec un châssis de moins de 2 cm d'épaisseur et une GTX 1060 en guise de carte graphique, on peut s'attendre légitimement à ce que l'Aero 15 soit à la fois chaud et bruyant. S'il est indéniable que le thermomètre monte vite, il s'en sort toutefois assez bien. Après une heure de benchmark sous Unigine Heaven, nous montons ainsi à 52,8°C à l'avant et 59,4°C sous le châssis. Des chiffres assez élevés, mais qui s'accompagnent d'un bruit très...