Intel Core i5 661

Intel Core i5 661

4 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.0/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 4 tests du Intel Core i5 661. Les experts notent Intel Core i5 661 8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Intel Core i5 661 et d'autres Processeur Intel.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Intel Core i5 661 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Intel Core i5 661 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Intel Core i5 661

Les Numeriques

Ajouté le : 01/2010

Lire la suite...

8.0/10

Comparatif : les processeurs pour PC

Le roi est mort, vive le roi ! C'est plus ou moins le concept de ce Core i5 661 qui remplace le vieillissant (technologiquement parlant) Core 2 Duo E8600. La fréquence est donc la même : 3.33 GHz sur les deux processeurs, mais la technologie évolue. Ce Core i5 661 est tout d'abord équipé de la technologie d'Hyper-threading. Si physiquement il y a bien deux coeurs d'exécution, le système d'exploitation en verra quatre (deux virtuels donc). Cela permet d'accélérer les traitements dans certaines applications. Le mode turbo est aussi de la partie. Lorsque les applications n'exploitent pas bien les deux coeurs du processeur, la carte mère va automatiquement pousser la fréquence à une valeur plus élevée, jusqu'à 3.6 GHz. Mais la plus grande nouveauté réside dans l'intégration de la puce graphique à l'intérieur du processeur. Notez néanmoins que le processeur et la puce graphique ne sont pas gravés sur une même puce, mais que les deux puces sont positionnées côte à côte sur le support. Cette carte graphique intégrée n'est actuellement exploitable qu'avec les cartes mères dont le chipset est un Intel H55. N'espérez toutefois pas jouer aux derniers jeux 3D.

GinjFo

Ajouté le : 01/2010

Lire la suite...

8.0/10

Processeur Core i5 661 face à la concurrence

La ligne de conduite d’Intel sur la question de l’innovation est maintenue avec l’arrivée de l’architecture Westmere. Elle désigne le Tick de sa politique « Tick, Tock » avec pour le moment une simple évolution de l’existant. Dans un an, nous devrions avoir droit à une véritable nouvelle architecture. Le Clarkdale représente donc la conception Whestmere avec l’utilisation d’une gravure à 32 nm, histoire de bien se démarquer d’AMD en retard sur cette question. Les dernières évolutions sont conservées avec la présence de l’hyperthreading (2 cœurs physiques mais 4 cœurs logiques), des modes Turbo (Core i5 seulement) et les instructions SSE 4.2. Une nouveauté digne de ce nom ne pouvait pas se contenter que de cela et nous sommes en présence de six nouvelles instructions dédiées au cryptage AES (Advanced Encryption Standard) afin d’accélérer les calculs et l’apparition d’un contrôleur vidéo interne. Celui ci profite d’une gravure à 45 nm et apparaît au côté du die d’exécution. L’ensemble est emballé dans un IHS, le dissipateur externe du processeur. Parmi les 17 nouveautés, 6 s’adressent aux ordinateurs du bureau avec les Core i3 530, i3 540, i5 650, i5 660, i5 661 et le Core i5 670.

TT-Hardware

Ajouté le : 01/2010

Lire la suite...

Core i5 661

L’architecture Nehalem a été introduite il y a presque un an et demi avec les processeurs Core i7 de la série 900 qui chapeautent toujours la gamme. Lors de la rentrée 2009, Intel a lancé le support LGA 1156 dans le but d’étendre cette architecture au milieu de gamme. En ce début 2010, le fondeur accélère le renouvellement de sa gamme et lance pas moins de 6 nouveaux processeurs dont le « Core i5 661 ». Ce processeur de la famille « Westmere » intègre les deux dernières avancées apportées par Intel à Nehalem : une technologie de gravure en 32 nm et un cœur graphique DirectX 10 dans le processeur lui-même. Ces nouveautés suscitent bien entendu pas mal d’intérêt. En effet, une gravure plus fine va souvent de paire avec d’excellentes capacités d’overclocking. Quant à l’intégration d’un GPU dans le processeur, il s’agit tout simplement d’une première ! L’évolution des processeurs Intel passe par des « Tock » et « Tick ». Chaque grande avancée, c'est-à-dire une architecture totalement nouvelle, est un « Tock » alors que des améliorations moins importantes sont un « Tick ». Par rapport à Nehalem, Westmere n’est qu’une évolution mineure et donc un « Tick ».

Revioo

Ajouté le : 01/2010

Lire la suite...

Intel Core i5-661 (Clarkdale)

Souvenez-vous il y a un peu plus d’un an nous avions évoqué un dossier une histoire de Tick et de Tock. Sous cette appellation 'horlogesque' se cache en fait un rythme d’innovation utilisé par Intel, un Tock correspondant à une nouvelle architecture et un Tick à une nouvelle finesse de gravure. Nous étions donc restés sur l’architecture Nehalem sur une année dite Tock et nous revoici donc cette année sur un Tick qui correspond à l’introduction sur le marché des premiers processeurs de la marque gravés en 32nm. Si l’on en croit donc cette brève explication on devrait donc s’attendre aujourd’hui à disséquer un processeur sur une architecture éprouvée avec uniquement des améliorations éparse permettant principalement d’économiser de l’énergie. Et bien autant le dire tout de suite ce n’est pas complètement vrai ! En effet si l’on se replace au mois de septembre nous avions vu arriver sur le marché un dérivé ‘allégé’ de l’architecture Nehalem, baptisée Lynnfield et basée sur un nouveau chipset. De cette architecture on notait surtout la volonté d’Intel d’intégrer le maximum d’éléments à son processeur afin d’alléger au maximum le chipset, il en résultait par exemple l’intégration des lignes PCI-Express et du contrôleur mémoire (qui lui était déjà intégré dans Nehalem).