Intel Core i7 3770K

Intel Core i7 3770K

8 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

9.0/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 8 tests du Intel Core i7 3770K. Les experts notent Intel Core i7 3770K 9/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Intel Core i7 3770K et d'autres Processeur Intel.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Intel Core i7 3770K ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Intel Core i7 3770K ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Intel Core i7 3770K

LaRuche

Ajouté le : 04/2012

Plus accessible...

Test : overclocking du Core i7-3770K, Ivy Bridge sous azote liquide

La question est souvent posée : est-ce que grâce à une gravure plus fine les processeurs Ivy Bridge pourront dépasser en fréquence leurs prédécesseurs Sandy Bridge. Nous avons dès lors réalisé quelques tests en aircooling et sous azote liquide afin de déterminer le potentiel d'overclocking de ces nouveaux CPU destinés au socket LGA 1155. Alors, que pouvons-nous réellement attendre de ces nouveaux processeurs gravés en 22 nm ? Avant toute chose, il est important de savoir que seulement deux processeurs parmi la longue liste de puces Ivy Bridge sont destinés à l'overclocking. Il s'agit bien sur des modèles "K" comme pour ceux de la gamme Intel Sandy Bridge (2500K, 2550K, 2600K et 2700K). Ici nous avons le droit dans un premier temps à ces deux modèles, 3570K et 3770K (testés ici). Les modèles K ont un coefficient multiplicateur débloqué, enfin presque tout à fait débloqué car il peut varier de 36X à 63X. Les autres processeurs de la gamme devront se contenter d'un léger overclocking par le BCLK. Le Bclock maximum sur Ivy Bridge est légèrement plus haut que ce que l'on pouvait rencontrer sur Sandy Bridge, mais n'est pas non plus extraordinaire. On devra se contenter d'une fréquence maximum de "+" ou "-" 115 Mhz pour les meilleurs CPU en dessous des 0°C.

Les Numeriques

Ajouté le : 04/2012

Lire la suite...

10/10

Comparatif : les processeurs pour PC

Après une génération de processeurs Sandy Bridge largement plébiscitée, Intel fait évoluer en douceur son architecture et propose désormais sa gamme Ivy Bridge. Le Core i7 3770K est l'un de ses premiers représentants et se veut à la fois plus rapide et (encore) moins énergivore que son prédécesseur, le Core i7 2700K. L'architecture Ivy Bridge représente un "Tick" dans la chronologie d'Intel. À l'inverse des architectures de type "Tock", il s'agit donc d'une simple évolution de la génération Sandy Bridge (Core i7 2600K, Core i5 2500K etc). Les processeurs Ivy Bridge sont ainsi les premiers d'Intel à bénéficier d'une finesse de gravure de 22nm (32nm sur les Sandy Bridge), et surtout, à utiliser des transistors – 1,4 milliard tout de même – de type Tri-gate. Les CPU Ivy Bridge se logent, comme les Sandy Bridge, sur un socket LGA 1155. Les cartes mères de génération précédente (chipset Intel H61, H67, P67 et Z68)) sont ainsi compatibles avec les nouveaux venus, à condition que le fabricant propose une mise à jour du firmware de ses produits. Néanmoins, Intel en profite tout de même pour proposer de nouveaux chipset (Série 7) dont les principales nouveautés se situent au niveau de la gestion (enfin) native de l'USB 3.0 et de fonctionnalités annexes permettant d'augmenter la réactivité de l'ordinateur en utilisant un SSD en parallèle d'un disque dur (Smart Response, Rapid Start).

59Hardware

Ajouté le : 04/2012

Lire la suite...

Ivy Bridge : 24 benchs, 5 familles de processeurs, Fight !

Cinq mois seulement après le lancement des processeurs six coeurs de la gamme Sandy Bridge-E, Intel remet le couvert aujourd'hui, avec ses nouveaux processeurs Ivy Bridge. Déclinaisons quatre coeurs (huit threads) des Sandy Bridge-E, ils sont gravés en 22nm contre 32nm pour leurs ainés. Cela prédit d'emblée un gain de performances subsentiel alléchant... Un nouveau chipset a bien entendu été inauguré pour l'occasion, ou plutôt il y à quelques jours en fait, j'ai nommé le Z77 Express. Mais une fois n'est pas coutume, ils sont aussi rétro-compatibles avec les chipsets P67 et Z68 (socket 1155). Autant vous dire de suite que nous attendions ces nouveaux venus de pied ferme à la rédaction ! 59Hardware se propose donc aujourd'hui de vous faire découvrir à travers un comparatif, ce qui ce cache sous le capot de ces Ivy Bridge. Pour se faire, nous comparerons quatre des grandes familles d'Intel Core i7 que sont Lynnfield, Sandy Bridge, Gulftown et Sandy Bridge-E avec ces nouveaux venus. Le modèle que nous allons tester est le nouveau Core i7 3770K. Pour ce qui est des autres concurrents, vous les connaissez déjà puisqu'il s'agit des Core i7 870, Core i7 980x, Core i7 2600K et Core i7 3960X.

Clubic

Ajouté le : 04/2012

Lire la suite...

8.0/10

Ivy Bridge : test des Intel Core i7 3770K et Core i5 3570K

Après avoir renouvelé en fin d'année dernière sa plate-forme haut de gamme avec le lancement des processeurs Sandy Bridge Extreme, dont le fer de lance reste à ce jour le Core i7 3960X, Intel lève aujourd'hui le voile sur la troisième génération de processeurs Core, jusqu'alors connue sous le nom de code Ivy Bridge. Initialement attendue pour le début de l'année, l'architecture Ivy Bridge a pris un peu de retard. Il faut dire qu'Intel propose pour la première fois avec les processeurs Core de troisième génération une finesse de gravure en 22 nm qui va de pair avec un nouveau type de transistor dit Tri-Gate. Une première technologique pour Intel mais également pour le marché puisque le fondeur est le seul à commercialiser des processeurs gravés en 22 nm. Au-delà de l'aspect fabrication, Ivy Bridge est l'occasion pour la firme d'améliorer par petites touches l'architecture processeur introduite avec Sandy Bridge, mais aussi et surtout de revoir la partie graphique. Rappelons qu'Intel utilise pour ses générations successives de processeurs un cadencement où le Tock désigne un processeur doté d'une toute nouvelle architecture, mais produit selon un processus de fabrication maîtrisé alors que le Tick désigne l'amélioration d'une architecture existante sur un tout nouveau processus de fabrication.

Cowcotland

Ajouté le : 04/2012

Lire la suite...

Test CPU Intel Ivy Bridge Core i7-3770K

Intel est clairement dans une phase ascendante actuellement, et cela fait même quelques temps que cela dure. Aujourd'hui, la marque présente une nouvelle gamme de processeurs, Ivy Bridge, et plus particulièrement ce jour le Core i7-3770K. Un processeur qui fait suite à de véritables Best-Sellers, que sont les 2600 et 2700 K, et qui aura donc fort à faire. Quelles sont performances de ce nouveau venu ? Réponse dans ce nouvel article Fermier. C'est donc le tout premier des processeurs Ivy Bridge que nous testons ce jour. Un processeur qui fait tout simplement suite au Sandy Bridge, qui exploite d'ailleurs le même socket, mais qui inaugure une nouvelle finesse de gravure en 22 nm, ainsi qu'une nouvelle GMA HD 4000. Le 3770K est donc un processeur Quad Core + HT qui tournera à 3.5 GHz de base, pour 3.9 GHz en mode Turbo. Il embarque 4 x 256 Ko de L2 et 8 Mo de mémoire L3. Sa finesse de gravure passe à 22 nm, ce qui lui permet d'afficher un TDP record de 77 watts pour un Quad+HT. Comme nous sommes face à une version K, l'OC se fait via le coefficient multiplicateur.

HardWare.fr

Ajouté le : 04/2012

Lire la suite...

Intel Core i7-3770K et i5-3570K : Ivy Bridge 22nm en test

Un peu plus de quinze mois après le lancement de l'architecture Sandy Bridge, Intel lance aujourd'hui, non sans retard, une nouvelle génération de processeurs de bureau destinés au même socket 1155, les Core Ivy Bridge. Ces processeurs ont la lourde tâche de faire oublier des Sandy Bridge dont le succès ne s'est pas démenti depuis leur lancement en janvier 2011, malgré un gros retard à l'allumage lié à un bug sur les ports SATA des chipsets Intel Serie 6 B2. Pari réussi ?Lancer une toute nouvelle architecture processeur sur un tout nouveau processus de fabrication est un acte complexe qui peut engendrer de copieux retards du à l'accumulation, de chaque côté, de problèmes à résoudre dont on peine parfois à trouver la cause. Afin de lever les incertitudes, Intel a décidé d'opter depuis quelques années pour une nouvelle stratégie de développement. Ainsi, tous les deux ans, Intel lance une nouvelle architecture processeur, sur un procédé de fabrication qui a déjà fait ses preuves. C'était le cas début 2011 des Core Sandy Bridge, fabriqués en 32nm sur un process mature, en production depuis plus d'une année. On parle alors de "Tock".

LaRuche

Ajouté le : 04/2012

Plus accessible...

Test : processeurs Intel Ivy Bridge Core i7-3770K et Core i5-3570K

Avec ses nouveaux processeurs de la gamme Ivy Bridge, Intel se lance dans la gravure à 22 nm. Les promesses : une consommation réduite, des performances accrues et de nouvelles possibilités du côté de l'iGPU. Deux CPU passés au crible... Intel lance sa troisième génération de processeurs sous l'appellation "Core i". Pourquoi troisième ? Selon la chronologie de sortie des processeurs du fondeur de Santa Clara, en suivant le principe du Tick/Tock, Ivy Bridge est bien la troisième génération de processeurs sous cette appelation. Mais cette fois, Intel fait coup double avec Ivy Bridge puisqu'ici nous avons une nouvelle architecture (qui n'en n'est pas vraiment une), mais aussi une finesse de gravure qui passe du 32 nm des processeurs Westmere et Sandy Bridge à du 22 nm. Bonne nouvelle, les nouveaux processeurs Intel Ivy Bridge viendront se loger sur le même socket LGA 1155 que leurs prédécesseurs, ouf ! Néanmoins, pour accompagner la sortie de ces processeurs de troisième génération, Intel introduit Panther Point, une nouvelle gamme de chipsets de série 7. Les ingénieurs du fondeur ont misé sur la rétro-compatibilité dans tous les sens, avec toutes les combinaisons possibles entre les série 6 et 7, mais aussi avec les Sandy Bridge et les Ivy Bridge.

Tomshardware

Ajouté le : 04/2012

Lire la suite...

Test Ivy Bridge Intel Core i7-3770K : un bon cru ?

AMD et Intel savent tous deux que leurs produits suscitent d'énormes attentes. Quand on voit la différence de performances entre un Athlon et un Athlon 64 ou entre un Core 2 et un Core i7, il est normal d'attendre des générations suivantes une évolution similaire. Côté Intel, les Sandy Bridge se sont imposés sans encombre dans les ordinateurs de bureau ; pourrait-on nous blâmer d'espérer que les Ivy Bridge se montrent encore plus véloces ? Toutefois, il n'a jamais été prévu que les Ivy Bridge aient un impact aussi fort que leurs prédécesseurs. La désormais célèbre stratégie « tick-tock » du fondeur est claire sur ce point ; les processeurs évoluent en deux temps : d'abord l'architecture (tock), ensuite la finesse de gravure (tick). Lorsqu'Intel lance une nouvelle architecture basée sur une technique de lithographie mûre, les gains de performances ont tendance à être très significatifs. Les Nehalem et les Sandy Bridge, tous deux des « tock », nous ont laissés béats d'admiration sur ce point. Les « tick », à l'inverse, apportent des avantages d'un autre type, à savoir un die de plus petite taille et des économies d'énergie, mais n'entraînent normalement pas d'amélioration des performances aussi spectaculaires.