Lenovo Yoga 720 15

Lenovo Yoga 720 15

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.0/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du Lenovo Yoga 720 15. Les experts notent Lenovo Yoga 720 15 8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Lenovo Yoga 720 15 et d'autres Ordinateur portable Lenovo.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Lenovo Yoga 720 15 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Lenovo Yoga 720 15 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Lenovo Yoga 720 15

Les Numeriques

Ajouté le : 10/2017

Lire la suite...

8.0/10

Lenovo Ideapad 720 : le charme discret d'un bon portable de 15 pouces

La gamme Ideapad de Lenovo a l'avantage de proposer de nombreux formats d'écrans, à tous les prix et de qualité très variable. Nous nous intéressons ici au 720, un 15 pouces qui, mine de rien, coche de nombreuses cases. L'Ideapad 720 est ce que l'on peut appeler un élève discret, mais appliqué. Sans faire de vague, il s'impose comme l'un des PC portables au format 15 pouces les mieux construits et les mieux finis du marché. Son châssis en aluminium entièrement gris bénéficie d'un traitement mat du meilleur effet, qui a l'avantage de ne pas retenir les traces de doigts. La charnière très large est à la fois solidement intégrée et souple, l'écran ayant la capacité de s'incliner à 180 degrés. L'ensemble est solidement assemblé et semble particulièrement solide. La zone autour de l'écran a également été particulièrement travaillée, et l'on profite d'un cadre très fin, notamment sur les côtés (0,5 cm). Un effort de design que l'on trouve sur le plus en plus de PC portables de milieu de gamme et que l'on apprécie. La zone de saisie est quant à elle de très bonne qualité. Le clavier doté d'un pavé tactile occupe presque toute la largeur du châssis et bénéficie de deux niveaux de rétroéclairage. La course des touches est assez courte, mais la frappe reste confortable et précise. Le touchpad est très bien intégré et se distingue du reste du châssis par un léger liseré argenté. Assez large, il offre une glisse précise et agréable. La connectique est répartie sur les deux côtés et presque rien ne manque à l'appel. On trouve deux ports USB 3, un port USB 3.1 Type-C, une sortie HDMI, un lecteur de carte SD, un port RJ45, une prise jack. Malgré sa carte graphique dédiée, l'Ideapad 720 chauffe et reste très discret en matière de ventilation. Après une petite heure de stress-test sous Unigine Heaven, la température ne dépasse pas 45,7°C à l'avant, sur une zone très localisée, et 45,9°C sous le châssis, au niveau de la charnière. Le système d'évacuation de l'air s'avère efficace et dégage un souffle qui ne dépasse pas 38 dB, soit à peine plus que le bruit ambiant d'une pièce. La ventilation reste donc discrète, même dans un jeu. L'Ideapad 720 dispose d'une dalle IPS mate de 15,6 pouces, affichant une définition Full HD (1 920 x 1 080 px). À première vue un écran d'assez bonne qualité, particulièrement bien mis en valeur par des contours fins, notamment sur les côtés. Une fois notre...

Les Numeriques

Ajouté le : 07/2017

Lire la suite...

8.0/10

Lenovo Yoga 720-15IKB : le 2-en-1 avec une carte Nvidia GeForce GTX 1050

Pour la première fois, Lenovo associe un PC portable Yoga (écran tactile est pliable à 360°) à une carte graphique gaming, la Nvidia GeForce GTX 1050. Intuition géniale pour démarquer le Yoga 720 des autres 15 pouces ou pétard mouillé ? Le Yoga 720 est un ordinateur portable bien construit mais assez peu original. La robe gris sombre en plastique noir a la fâcheuse tendance de retenir les traces de doigts sur l'arrière du capot. De l'autre côté, les bordures très fines autour de l'écran permettent d'optimiser l'encombrement total de la machine et produisent un bel effet esthétique. Le bouton d'alimentation se trouve sur le côté. Il permet d'allumer l'ordinateur en 6 s et de l'éteindre en 8 s. Comme son nom l'indique, ce Yoga est souple. Ouverture à 360°, à plat, forme de tente... toutes les positions sont permises. Au-delà d'une ouverture de 180°, le clavier physique se désactive pour éviter d'appuyer malencontreusement sur une touche et l'écran tactile devient l'unique interface avec la machine. The Witcher 3 en mode 360° sur le Yoga 720, c'est en théorie possible. La course du clavier lors de la frappe est moyenne. Celui-ci n'occupe qu'une faible partie du châssis, laissant une large part non utilisée. Deux niveaux de rétroéclairage sont disponibles, mais faiblement différenciés. Le clavier donne un accès direct aux raccourcis habituels (mode avion, luminosité, volume...), sans avoir à presser la touche Fonction. La connectique est assez restreinte : trois ports USB, dont un USB-C et une entrée jack 3,5 mm. Un capteur d'empreintes vient compléter ce dispositif pour éviter d'avoir à saisir un mot de passe à l'entrée dans Windows. Très réactif, il s'utilise facilement au quotidien. Confronté à une période de rendu 3D avec Unigine Heaven, le Lenovo Yoga 720 contient bien la chaleur, avec des pics à 40°C au niveau des charnières et seulement 35°C au clavier. Les espaces dédiés à l'aération, sous l'appareil, culminent pour leur part à 43°C. La configuration du Yoga 720 que nous avons reçue est équipée d'un écran 15,6" Full HD (1 920 x 1 080 px), mais le modèle est également proposé avec une définition UHD / 4K (3 840 x 2 160 px). L'écran occupe une large partie, ce qui est visuellement réussi et permet d'optimiser la taille totale du laptop. Écran tactile oblige, la dalle est brillante. Visuellement et subjectivement, le brillant affiche un rendu plus flatteur que le mat, mais plus sensible...