Razer Blade Stealth 2019

Razer Blade Stealth 2019

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

7.7/10
33

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du Razer Blade Stealth 2019. Les experts notent Razer Blade Stealth 2019 7.7/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Razer Blade Stealth 2019 et d'autres Ordinateur portable Razer.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Razer Blade Stealth 2019 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Razer Blade Stealth 2019 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Razer Blade Stealth 2019

CNET France

Ajouté le : 02/2019

Lire la suite...

8.0/10

Test du PC Razer Blade Stealth (2019) : la meilleure alternative au MacBook Air

Le Blade Stealth 2019, le plus petit portable de la gamme Razer, s'écarte encore plus que les versions précédentes de l'image de la marque centrée sur les hardcore gamers. Fabriqué dans un aluminium de haute qualité, cet ultraportable de 13,3 pouces arbore un style élégant, avec des bordures d'écran affinées qui contribuent à réduire son encombrement global et à lui donner une apparence épurée. Le logo emblématique fait du serpent à trois têtes s'est assagi, passant du vert éclatant à un noir plus discret. Le Stealth n'est pas vraiment taillé pour le jeu vidéo. En France, il existe en deux configurations à 1499 et 1699 euros, avec un processeur Intel Core i7-8565U. La version de base dispose de 8 Go de mémoire vive, 256 Go de SSD et d'une puce graphique intégrée Intel Graphics UHD 620. La seconde version, plus cossue, dispose de 16 Go de Ram, 256 Go de SSD et d'une carte GeForce MX 150. Ce n'est pas donné, surtout au regard de la partie graphique qui ne casse pas des briques, mais c'est toujours moins cher qu'un avec une configuration équivalente. Le prix n'est donc pas aussi ridicule qu'il y paraît d'autant plus que le Blade Stealth ne déçoit pas sur les performances. Dans le domaine des alternatives Windows au MacBook Pro, (on mentionnera quand même l'excellent HP Spectre 13) n'atteint l'objectif aussi bien que cet ultraportable Razer. Son châssis monocoque usiné CNC combiné à sa taille compacte et à son poids de 1,38 kg dégagent une impression de robustesse. Le capot est bien rigide et il n'y a pas de flexion perceptible au niveau de la base, ce qui ajoute à la sensation de qualité. Et puis nous avons été séduits par l'élégante simplicité de l'ensemble.L'écran est calibré en usine à 100 % sRGB et c'est tout simplement l'un des meilleurs que nous ayons vu sur un pc portable de cette dimension. Une webcam HD 720p se loge discrètement dans sa bordure supérieure. Elle est compatible avec l'application de reconnaissance faciale Windows Hello. Le clavier hérite du système d'éclairage RGB à zone unique Razer Chroma que l'on peut personnaliser à souhait avec le logiciel Synapse tant au niveau des animations de couleurs que des macros. Le mécanisme à dômes en caoutchouc confère aux touches une sensation de douceur avec tout de même un retour assez réactif. Notre seule critique va à la touche majuscule de droite qui est trop petite et peut entraîner des fautes de frappe. Le clavier est flanqué de...

01net

Ajouté le : 02/2019

Lire la suite...

6.0/10

Test : Razer Blade Stealth 13, l'ultraportable qui répond à toutes les exigences des créatifs

Si Razer est un grand spécialiste des PC et accessoires pour gamers, ce beau petit portable 13 pouces n'est pas vraiment dédié au jeu vidéo. Avec le Blade Stealth 13, Razer vise surtout les créatifs nomades: les photographes ou vidéastes, les illustrateurs 3D, les créateurs de sites web... Dans un boîtier ultrafin et léger, le Blade 13 intègre en effet une configuration assez puissante pour la création multimédia, une grosse batterie et un écran haut de gamme, calibré en usine pour offrir un rendu précis des couleurs. Promesses tenues ? Razer propose sa machine en deux versions, baptisées « Modèle de base » (1499 €) et « Modèle graphismes » sur son site web, respectivement proposées à 1499 et 1699 €. C'est la version haut de gamme que nous testons ici. Elle se démarque du modèle de base par la quantité de mémoire vive -16 Go contre 8 Go- et le processeur graphique (Nvidia GeForce MX150 contre Intel UHD Graphics 620). Pour tout le reste, les deux configurations sont identiques, à commencer par le boîtier en aluminium anodisé. Très compact et d'une superbe finition, l'écrin ne dépasse pas 15 mm de d'épaisseur pour un poids de seulement 1,3 kilos, auquel il faut ajouter tout de même 360 grammes pour le petit chargeur USB-C avec son câble. Les deux versions du Blade sont animées par le même processeur, un vaillant Intel Core Core i7-8565U (4 coeurs, 8 threads). Au coeur du boîtier, les composants critiques de la machine (processeur Intel, puce graphique) sont refroidis par des radiateurs à tubulures et deux petits ventilateurs...qui ont un peu de mal à maintenir la température à un niveau raisonnable. A plein régime, la machine se met à souffler -35 dB au sonomètre- et chauffe pas mal, avec près de 35 °C relevés par nos soins au niveau des repose-paumes et 45°C sous le boîtier. On rappellera ici les conseils de base, valables pour presque tous les PC portables, pour éviter les problèmes de surchauffe: ne jamais installer l'ordi sur un lit -pour ne pas boucher les aérations- , éviter de l'utiliser sur les genoux, ne pas installer la machine derrière une vitre ensoleillée.... Sans surprise, comme sur la plupart des ordinateurs ultraportables, le jeu de prises du Blade Stealth 13 est assez réduit... mais au goût du jour. La machine embarque ainsi 2 prises USB 3.1 type A, un connecteur Thunderbolt et une prise USB-C qui permet notamment de recharger l'appareil. Le petit adaptateur secteur livré avec...

FrAndroid

Ajouté le : 01/2019

Lire la suite...

9.0/10

Test du Razer Blade Stealth 2019 : métro, boulot, jeux vidéo

Razer offre pour la nouvelle année une version améliorée de son Blade Stealth, l'ultrabook de sa gamme d'ordinateur pour gamers. Auparavant plutôt porté vers les professionnels, l'ADN gamer ressort sur la version 2019... En bien ? Notre test vous le dira. Ce test a été réalisé à partir d'un ordinateur acheté par le journaliste pour son usage personnel. Il s'agit du « modèle graphique » intégrant un écran 1080p, 16 Go de RAM et un chipset Nvidia GeForce MX150. Sur les modèles précédents de la marque, l'inspiration venant d'Apple était assez évidente. Mais depuis le dernier Blade 15, Razer a décidé de s'en éloigner en reprenant un design très industriel. Ce Blade Stealth 2019 reprend les mêmes lignes avec des bords marqués et une forme rectangulaire plutôt qu'arrondie. Dans le style, on retrouve plus le Razer Phone 2 que le premier modèle de Blade Stealth sorti par la marque. Le changement est bienvenu, particulièrement sur l'intégration de l'écran. Les bordures latérales sont extrêmement fines à seulement 5 millimètres, tandis que la bordure haute est justifiée par l'intégration d'une webcam 720p et la solution infrarouge compatible Windows Hello. De quoi permettre la reconnaissance faciale en ayant une webcam nous observant sous un angle plus naturel que sur le Dell XPS 13 (2018). À l'arrière, on peut voir que le logo Razer a changé. Fini le coloris vert néon et l'éclairage LED pour le faire ressortir, et place à un logo ton sur ton. La coque en aluminium, fondue d'un seul bloc, est noir mat tandis que le logo est légèrement réfléchissant afin de le faire ressortir du tout. Le feeling en main est extrêmement agréable, et les bords bien que marqués ne sont pas tranchants. En bas, deux larges et épais patins se chargent de surélever le Blade Stealth 2019 pour optimiser le flux d'air. Deux ventilateurs situés à droite et à gauche se charge de refroidir l'ordinateur, qui profite également d'une évacuation dans la rainure de l'écran. On est là sur une très belle optimisation de l'airflow dont ne profitaient pas les premiers modèles. Ouvrir l'appareil permet surtout de changer son espace de stockage : la RAM est soudée à la carte mère. Visuellement donc, le Blade Stealth 2019 est beaucoup moins marqué « gamer » que les modèles précédents. Ici, un professionnel n'aurait aucun mal à sortir cette machine en réunion sans subir les regards étonnés de ses collègues : le PC est sobre et respire...