Seagate Innov8

Seagate Innov8

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du Seagate Innov8. Les experts notent Seagate Innov8 8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Seagate Innov8 et d'autres Disque dur externe Seagate.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Seagate Innov8 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Seagate Innov8 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Seagate Innov8

Les Numeriques

Ajouté le : 08/2017

Lire la suite...

8.0/10

Seagate Innov 8, le disque dur de 8 To auto-alimenté

Sur le papier, L'Innov 8 de Seagate est très intéressant à plusieurs titres : d'une, c'est un disque dur au format 3,5 pouces qui ne nécessite pas d'être branché à une prise de courant pour fonctionner ; de deux, sa très généreuse capacité de 8 To en fait l'outil parfait pour les monteurs vidéo et autres graphistes ou musiciens, qui ont besoin de beaucoup d'espace de stockage. Un disque dur de rêve ? Avec l'Innov 8, Seagate nous donne l'occasion de tester pour la première fois un disque dur externe au format 3,5'' entièrement autoalimenté via USB-C. Car oui, jusqu'à présent seuls les modèles au format 2,5 pouces pouvaient être alimentés via le connecteur USB. Les 3,5'', eux, ont toujours demandé le branchement à une source d'alimentation externe pour fonctionner. D'une confortable capacité de 8 To, il profite de la technologie Ignition Boost. L'interface USB permet ainsi de fournir 15 watts, soit une puissance suffisante pour alimenter l'Innov 8 qui ne demande que 9 watts pour fonctionner. Cela reste pourtant insuffisant pour la phase de démarrage qui peut demander jusqu'à 24 watts pour être initiée. C'est là que le système Ignition Boost intervient, puisqu'il permet de stocker l'énergie dans un accumulateur qui sera donc utilisé lors de l'amorce. L'Innov 8 de Seagate n'est pas, à proprement parler, un disque dur ultramobile. S'il trouvera sa place avant tout sur un bureau, pour une utilisation sédentaire, le fait qu'il ne nécessite qu'un câble pour être 100 % fonctionnel le rend tout de même très transportable. D'un poids de 1,5 kg, il affiche 208 mm de long, 123 mm de haut et une épaisseur de 36 mm. Seagate mise sur un design sobre, quasi industriel, mais qui s'avère très réussi. Entièrement en aluminium, le boîtier est extrêmement travaillé et parait très solide. Malgré une certaine apparence de "radiateur futuriste", l'ensemble reste très agréable à l'œil. Au toucher, le revêtement mat est une vraie réussite et permet une préhension sûre. Bref, l'Innov8 est indéniablement un bel objet et nous séduit malgré sa taille imposante. On regrette cependant l'absence de pochette de transport dans la boite, ainsi qu'un câble de connexion un peu court, qui ne dépasse pas les 50 cm de long. Si votre PC fixe est par exemple situé sous un bureau ou une table, il sera difficile de caler le disque dur près de votre écran ou de votre clavier. À l'intérieur de l'Innov 8, on trouve un disque dur 3,5''...

Tomshardware

Ajouté le : 04/2016

Lire la suite...

Test du Seagate Innov8 : premier disque de 8 To alimenté en USB Type-C

Le tout nouveau disque dur externe de Seagate en impose un maximum ! C'est d'abord le premier disque externe au format 3,5 pouces capable s'alimenter uniquement via son interface USB, sans transformateur externe. C'est aussi le premier du genre à offrir une capacité de 8 To. Même son design est original : un boîtier tout en aluminium à l'esthétique très travaillée. Tour de force réussi pour Seagate ? Nous avons souhaité le savoir en testant les performances de cette jolie bête vendue 570 euros. Alimentation via l'USB Si la totalité des disques durs externes au format 2,5 pouces sont désormais auto-alimentés, ce n'est pas le cas des modèles en 3,5 pouces. Trop gourmands en énergie, en particulier au démarrage, ils ne peuvent se contenter de la puissance fournie par les ports USB. En effet, si l'on met de côté les différentes versions de la norme « Battery Charging Specification », qui ne permet pas de communiquer et d'alimenter simultanément le périphérique, un port USB 2.0 standard est limité à 500 mA en 5V (soit 2,5 W max), et un port USB 3.0 ne peut fournir plus de 900 mA (toujours en 5 V), soit 4,5 W. En USB 3.1, avec un connecteur Type-C, on peut monter jusqu'à 15 watts (3 A en 5 V) : mieux, mais toujours pas suffisant pour fournir les 24 watts nécessaires au démarrage du disque de 8 To à l'intérieur de l'Innov8. Seagate a donc choisi d'utiliser un accumulateur pour stocker temporairement l'énergie nécessaire au démarrage du disque dur. Une fois cette étape franchie grâce à « l'Ignition Boost », l'Innov8 ne consomme plus que 9 watts – notamment grâce à sa vitesse de rotation de seulement 5900 tours par minute - et peut donc être directement alimenté par le connecteur USB Type-C. Un système ingénieux, qui permet de se passer d'alimentation externe ! Le design Annoncé comme « robuste et harmonieux », le boîtier imposant (208 x 124 x 36 mm) de l'Innov8 montre clairement que le design a été particulièrement travaillé par le constructeur. Entièrement en aluminium, il participe à la dissipation thermique du disque dur, ce qui permet de se passer de tout ventilateur et par conséquent de diminuer au minimum les nuisances sonores : seul le déplacement des têtes des lectures – le classique « grattement » - est audible lorsque le disque travaille. On notera tout de même que le disque dur dépasse les 42°C en fonctionnement. En contrepartie, l'Innov8 est plutôt lourd : un disque dur...