Zotac NEN SN970

Zotac NEN SN970

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

NAN/10
00

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du Zotac NEN SN970. Les experts notent Zotac NEN SN970 NAN/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Zotac NEN SN970 et d'autres Mini PC Zotac.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Zotac NEN SN970 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Zotac NEN SN970 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Zotac NEN SN970

Cowcotland

Ajouté le : 03/2016

Lire la suite...

Mini PC ZOTAC NEN SN970

Avec le NEN SN970, ZOTAC élargit sa gamme ZBOX et s'attaque au PC de jeu sous SteamOS. Une manette dédiée est donc présente dans le bundle, histoire de profiter pleinement de la GTX 960. Un bon plan pour le salon ? Le PC arrive dans une boite avec de bonnes protections. Le bundle comprend la manette et des piles, plus son récepteur et une rallonge USB, en Type-C. Un choix original, signe d'une volonté d'inscrire le produit dans le futur. La traditionnelle brique est ici assez imposante et fournit presque 180W (19.5V et 9.23A en sortie). Une clé USB est également présente avec des pilotes pour Windows, mais nous ne ferons pas le test sous l'OS de Microsoft. Les raisons sont multiples, mais surtout, il nous a été demandé de rester sous SteamOS. Soit. Cette nouvelle machine reprend grosse modo les grandes lignes des ZBOX carrées, mais quitte le noir brillant pour venir sur du blanc. On apprécie le changement, moins salissant. La peinture est proprement appliquée, il n'y a rien à redire. Le dessus perd son traditionnel cercle lumineux, remplacé par un logo Steam. Les côtés gauche et droit n'apportent rien d'intéressants, tout comme le dessous. Les deux éléments principaux sont donc la façade et l'arrière. L'avant de la machine offre une jolie connectique, avec un lecteur de cartes, deux prises jack 3.5mm et un port USB 3.0 en Type-C, plus un récepteur IR. L'arrière est quant à lui orgasmique, avec la prise d'alimentation, deux ports USB 2.0, deux ports USB 3.0, pas moins de quatre sorties HDMI 2.0, deux ports Ethernet en base 1000 et de quoi brancher l'antenne pour le WIFi. Bref, la machine se montre complète sur la connectique, surtout dans un format de 210 x 203 x 62.2mm. Néanmoins, et nous y reviendrons plus tard, certaines choses ne collent pas avec la machine dans son ensemble. Pour ouvrir la bête, deux vis à main à l'arrière et on glisse doucement le dessous. On accède ainsi à notre disque dur de 1To signé Hitachi dans un panier en plastique maintenu par une vis à main, auquel on pourra associer un disque M.2 en 2280 maximum, via une interface SATA 6Gbps. Un port USB est également présent au bout du PCB, avec une mission très simple : cacher le dongle USB de la manette. Théoriquement, et sauf erreur de notre part, le dongle devrait être dans la machine pour les versions en retail. L'autre côté du PCB présente tout le système de refroidissement, avec deux ventilateurs pour la GTX 960 et le processeur Intel...