Panasonic Lumix DMC-TZ40

Panasonic Lumix DMC-TZ40

4 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.5/10
44

S'abonner

0

0

Je le veux

1

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 4 tests du Panasonic Lumix DMC-TZ40. Les experts notent Panasonic Lumix DMC-TZ40 8.5/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Panasonic Lumix DMC-TZ40 et d'autres Appareil photo numérique Panasonic.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Panasonic Lumix DMC-TZ40 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Panasonic Lumix DMC-TZ40 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Panasonic Lumix DMC-TZ40

Ere Numérique

Ajouté le : 10/2013

Lire la suite...

8.0/10

Panasonic TZ40 : équilibre instable

Le compact Panasonic TZ40 est un appareil qui mérite que l'on s'y attarde. En effet, il propose une connectique ultra complète : Wifi, NFC, GPS, et un zoom 20x très intéressant dont nous reparlerons plus loin. Malgré tout, comme souvent sur les compacts, un compromis a été trouvé entre la taille du capteur et le prix de vente de l'appareil et du coup, on se retrouve avec une montée en ISO délicate et un bruit qui s'invite asse vite dans les clichés. Alors qu'en faire ? Le zoom permet de faire des photos plutôt sympas d'objets très ordinaires, mais généralement inaccessibles. Côté boîtier, Panasonic a fait ce qu'il fallait. Le boîtier fait la part belle au métal, avec façade avant et arrière en alu plié et vissé sur les côtés. A l'avant on trouve un petit grip bien pratique. Le tout petit bouton de mise en route permet de le glisser et de le sortir d'une poche sans fausse manœuvre embarrassante. Le gros déclencheur tombe bien sous l'index. A dos de l'appareil on trouve un très large écran plutôt bien défini et une série de boutons assurant l'accès aux fonctions de prise de vue, au menu général et au Wifi, via une touche-raccourci dédiée. C'est donc un très beau boîtier.

CNET France

Ajouté le : 10/2013

Lire la suite...

8.0/10

Panasonic Lumix TZ40

Même si le Panasonic Lumix TZ40 propose un très grand nombre de fonctions pour sa catégorie (appareil photo compact à gros zoom), son aspect le plsu intéressant reste le plaisir d'utilisation. Et même s'il propose des choses comme les modes manuel et semi-manuel ainsi qu'une bonne dose de réglages pour les prises de vue, les photographes amateurs peuvent en peu de temps et sans trop d'efforts tirer de belles choses de cet appareil. Qualité d'image Malgré une définition de capteur qui passe de 14 à 18 millions de pixels, la qualité d'image du Lumix TZ40 n'est guère meilleure que celle du Lumix DMC-TZ30. Affichés en plein format à l'écran, les clichés sont ternis par du bruit et des artefacts même au plus bas réglage de la sensibilité. Les détails commencent à se dégrader à partir de 200 ISO et à 400 ISO, le bruit devient plus perceptible également sur les couleurs. A 800 ISO, vous allez commencer à apercevoir des petites tâches jaune pâle qui deviendront encore plus prononcées avec les sensibilités supérieures. En dehors de ces problèmes de tâches et de lissage qui tende vers du flou, les couleurs et les détails sont correctement restitués. Gardez en mémoire que rein de cela n'est visible dans les petites tailles d'affichage.

Clubic

Ajouté le : 06/2013

Lire la suite...

8.0/10

Panasonic Lumix TZ40 : le pionnier fait peau neuve

Nous terminions la conclusion du test du TZ30 enjoués, en pointant les quelques domaines où il restait à Panasonic à faire des efforts pour obtenir la note maximale de notre part. Aura-t-on été écoutés avec ce TZ40 ? Panasonic a opéré plusieurs changements sur son dernier opus de la gamme TZ, pour la plupart discrets mais que les connaisseurs n'auront pas manqué d'observer. En premier lieu : un dessin de boîtier plus anguleux et une robe unie (pour la version noire), conférant une silhouette plus affinée au TZ40 (par ailleurs un soupçon moins épais). La prise en main reste toujours aussi ferme, grâce à la poignée en façade. Il ne lui manque qu'un grip de pouce pour être parfaite. Autre subtile modification qui prend des allures de révolution tant elle était attendue de longue haleine : Panasonic a enfin évincé ses interrupteurs, on/off et surtout lecture/prise de vue. Alléluia ! Ce, en partie pour loger une touche Wi-Fi. Tant qu'on est dans les connectivités sans fil, le TZ40 adopte le NFC récemment implanté dans les gammes du constructeur. L'approche d'un smartphone doté de NFC vers la zone du TZ40 où se situe le chipset automatise l'installation de la bonne application Android (Image App) et paramètre la connexion Wi-Fi.

Les Numeriques

Ajouté le : 04/2013

Lire la suite...

10/10

Panasonic Lumix TZ40

Le Panasonic TZ40 cristallise les ambitions que la marque nourrit, désireuse d'imposer de nouveau sa griffe TZ au sommet de la hiérarchie des compacts high-zoom haut de gamme. Pour y parvenir, la firme d'Osaka y a injecté tout son savoir-faire électronique : capteur BSI-CMOS de 18 millions de pixels, Wi-Fi, GPS, NFC, nouvel écran multitouch sensitif de 920000 points... En somme, tout ce qui se fait de plus chic et geek en 2013 pour imposer son nouveau vaisseau amiral. Attention, le voyage va commencer. Dans le monde merveilleux des TZ, le design et l'ergonomie évoluent assez peu, ce qui est plutôt une bonne chose. L'objectif, volontairement décalé sur le côté, évite aux mains trop grandes d'y buter, offrant une bonne préhension bien aidée par une petite poignée, proéminente juste ce qu'il faut. Par rapport au TZ30 de l'année passée, il ne remonte plus jusqu'en haut du capot. Ce dernier, par ailleurs, perd sa petite bosse faisant office de trait d'union stylistique avec le GF5 de la même Maison. La qualité de construction générale est d'un bon niveau. Aucune faute d'assemblage ni d'alignement n'est à signaler. La ligne, taillée à la serpe, joue avec les surfaces mates, granuleuses et brillantes.