Philips 55PUS7600

Philips 55PUS7600

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

7.3/10
33

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du Philips 55PUS7600. Les experts notent Philips 55PUS7600 7.3/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Philips 55PUS7600 et d'autres TV LCD Philips.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Philips 55PUS7600 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Philips 55PUS7600 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Philips 55PUS7600

Les Numeriques

Ajouté le : 01/2016

Lire la suite...

8.0/10

Philips 55PUS7600, le fer de lance des téléviseurs Philips

Avec la série 7600, Philips met le paquet : dalle Ultra HD, Android TV, Ambilight XL, bords fins, design épuré, système audio puissant... mais le fabricant a encore un peu de travail à faire pour obtenir une image parfaite. En attendant la commercialisation des modèles 55PUS8601 et 65PUS8601, le téléviseur 55PUS7600 reste l'un des fers de lance de la gamme 2015 de Philips à côté du modèle incurvé Philips 55/65PUS8700. Le 55PUS7600 embarque toutes les dernières technologies du fabricant avec un processeur quadricœur, le Perfect Motion Rate 1400 (indice de fluidité), la 3D active, l'Ambilight XL sur 3 côtés, Android TV avec compatibilité Google Cast, 16 Go de mémoire intégrée, un système audio de 30 watts avec le Philips Double Ring censé améliorer les graves, le Bluetooth, le Wi-Fi et une télécommande RF avec micro intégré. Bref, une débauche de fonctionnalités pour le plus grand plaisir des téléspectateurs. Reste maintenant à voir si la qualité d'image est au rendez-vous, surtout pour un téléviseur affiché aux alentours de 1 800 € dans sa version 55 pouces, en concurrence directe avec les Panasonic 55CX800E, Sony KD-55X8505C et Samsung 55JS9000. Une dalle VA pour un bon contraste. Ce téléviseur embarque une dalle VA de 55 pouces affichant une définition Ultra HD de 3 840 x 2 160 px. Les dalles VA offrent un meilleur contraste que les dalles IPS, mais des angles de vision plus réduits. Sans surprise ou presque, le contraste est très bon pour un téléviseur LCD avec une valeur moyenne de 3 230:1. Le téléviseur Philips permet ainsi de bénéficier d'une bonne profondeur des noirs, notamment dans les scènes sombres. Si la moyenne du gamma s'établit à 2,2, la courbe n'est pas toujours exemplaire avec des noirs un peu trop clairs. Dans l'ensemble, le téléviseur s'en sort plutôt bien, même si nous aurions aimé un peu plus de stabilité. La gestion de la température reste le point faible du Philips 55PUS7600, puisque même avec une température des couleurs réglée sur chaud, nous avons mesuré une température moyenne de 7 890 K, très loin des 6 500 K attendus pour un rendu équilibré. Au final, le rendu est donc assez froid. La fidélité des couleurs est plus qu'acceptable avec un Delta E moyen à 3,1 sur l'ensemble du spectre. Sachant que l'œil ne voit plus la différence avec un Delta E inférieur à 3, le téléviseur Philips offre une bonne colorimétrie en mode cinéma. À gauche la version Full...

Ere Numérique

Ajouté le : 11/2015

Lire la suite...

8.0/10

Test Philips 55PUS7600 , Un téléviseur UHD 4K sous Android

Avec cette nouvelle série 7000 dont le 55PUS7600 est l'un des représentants, Philips confirme sa position dans le peloton de tête des constructeurs TV. Ce 139 cm a d'ailleurs été récompensé par un prix EISA, il a obtenu l'European Best Buy TV 2015/2016, c'est à dire le meilleur rapport qualité/prix pour un téléviseur. Il offre l'Ultra HD 4K, un design élégant, l'Android TV, un son puissant et l'Ambilight trois côtés pour un prix raisonnable de moins de 2 000 euros. On n'oublie pas non plus les technologies d'images propres au constructeur comme le Pixel Precise Ultra HD, le micro Dimming Pro ou la compensation de mouvements (Perfect Natural Motion). Bardé de toutes ces technologies, le 55PUS7600 promet de sublimer l'image. Verdict ! La surprise provient de la finesse de l'écran, il mesure 17 mm d'épaisseur, et de son système de pieds. Loin des socles lourds et pesants, Philips a opté pour deux pieds chromés en formes de lame qui se fixent via deux vis chacun aux extrémités du téléviseur. C'est simple, pratique à monter et du plus bel effet en situation. Le seul inconvénient : on ne peut pas faire pivoter le téléviseur. Le design donne la part belle à la dalle, l'image remplit l'écran grâce à des bordures très fines et un cadre noir. Ce téléviseur est livré avec une télécommande réversible, d'un côté on découvre un clavier qwerty pour la navigation sur Internet. Le 55PUS7600 demande à être bien calibré pour donner le meilleur de ses pixels. Le micro Dimming Pro optimise le contraste via un capteur de luminosité ambiante et l'image est analysée sur 6 400 zones. Le mode Film est le plus équilibré, il faut cependant pousser un peu la luminosité et réduire la gestion des mouvements à son minimum. En effet, on obtient sinon une image trop numérique ce qui peut être perturbant dans un film. Cela passe par contre sur des émissions de plateaux ou des retransmissions sportives. Les signaux 4K sont empreints de détail et de précision, les scènes sombres ont de l'intensité malgré une gestion des gris un peu défaillante. En Full HD, cela rend bien au niveau du redimensionnement et des couleurs. L'audio est un cran au-dessus des autres TV de ce genre, les HP arrières procurent des basses et un son dynamique sans excès d'aigu ou de médium. Le téléviseur est équipé d'Android TV version 5.0 et bénéficie des services de Google.

01net

Ajouté le : 09/2015

Lire la suite...

6.0/10

Philips 55PUS7600

Ce téléviseur Philips 55PUS7600 fait partie de la gamme UHD de la marque. Ce 55 pouces coûte moins de 2000 euros, et intègre le système Android TV pilotable par une télécommande haut de gamme. On y trouve aussi la fonction Ambilight sur 3 côtés, qui a déjà fait ses preuves chez Philips. Que faut-il en penser ? Côté design, Philips a fait les bons choix. L'ensemble est de très bon goût, avec un cadre aux 4 bordures de même largeur, et des pieds en métal situés sur le côté de l'écran. Ce qui n'est pas sans contrainte toutefois, puisqu'il n'est pas possible, du coup, de pivoter le cadre. La télécommande est l'une des plus pratiques du marché, avec un vrai clavier, la reconnaissance vocale pour Android, et un pavé tactile. Les menus sont extrêmement rapides et réactifs, c'est un vrai plaisir d'y naviguer en toute circonstance. Quant au revêtement de la dalle, c'est encore un bon choix selon nous : du semi-brillant comme chez Sony. Premier constat, la mise à l'échelle Full HD vers UHD est très subtile, elle fait bien son effet en restant raisonnable. Autre bonne nouvelle, le moteur d'interpolation d'image pour obtenir une image plus fluide fonctionne très bien (au réglage minimum). Le résultat est propre, presque sans aucun artefact visuel. C'est excellent pour regarder du sport ou des documentaires, mais moins pour les films : même réglé au minimum, ce système affiche des mouvements trop fluides, provoquant un « effet caméscope » qui va gêner les cinéphiles. Dommage, car si on désactive cette retouche, le téléviseur affiche un judder assez prononcé (micro-saccades dans les films en 24 images par seconde). Quant au réglage de netteté des mouvements, il est uniquement logiciel et n'intervient pas au niveau de la méthode de rétroéclairage (pas d'insertion d'image noire).Le téléviseur possède bien un mode jeu, qui désactive la gestion des mouvements. Sans aucun impact malheureusement : le retard d'affichage du téléviseur reste à 95 ms (contre 102 ms en mode film), ce qui est bien trop pour les joueurs exigeants (et en réseau). Le rétroéclairage du téléviseur est géré de manière... spéciale. Il est impossible de régler directement sa luminosité.