Ricoh GR Digital III

Ricoh GR Digital III

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.7/10
33

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du Ricoh GR Digital III. Les experts notent Ricoh GR Digital III 8.7/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Ricoh GR Digital III et d'autres Appareil photo numérique Ricoh.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Ricoh GR Digital III ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Ricoh GR Digital III ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Ricoh GR Digital III

Les Numeriques

Ajouté le : 05/2019

Lire la suite...

6.0/10

Ricoh GR III : le séduisant compact perd un peu de son intérêt

Plus de trois ans après la sortie du Ricoh GRII, le GR III apporte son lot de nouveautés comme un nouveau capteur plus défini et stabilisé et un nouveau système autofocus hybride. Des évolutions qui ne bouleversent malheureusement pas la pratique. Ricoh GR. Ce nom vous est sans doute familier tant la marque l'a décliné en différents modèles depuis son premier exemplaire en 1996. Ce GR III est le troisième modèle équipé d'un capteur APS-C avec une définition supérieure puisqu'elle est ici de 24,2 Mpx contre 16 Mpx sur le GR II. Ce capteur CMOS est désormais pourvu d'un système de stabilisation mécanique sur 3 axes et s'accompagne d'un nouvel objectif à la formulation revue mais qui conserve le même angle de champ, équivalent à un 28 mm en 24x36, et une ouverture maximale de f/2,8. L'autofocus, jusqu'à présent effectué uniquement par analyse de contraste sur le capteur, devient hybride. Malheureusement Ricoh n'indique pas sur combien de points se fait l'analyse par corrélation de phase. Pour compenser l'absence de filtre passe-bas qui pourrait entraîner du moiré sur certains sujets, Pentax a introduit la fonction de simulation de filtre AA qui peut être réglée selon deux paliers (Fort ou Faible). Si l'appareil ressemble à s'y méprendre à son prédécesseur, notons tout de même les efforts de Ricoh pour le rendre plus compact. Malheureusement, cela se fait au détriment du flash intégré qui disparaît tout simplement. Reste tout de même une griffe porte-accessoire qui pourra recevoir un flash ou un viseur optique, car l'appareil ne possède pas non plus de viseur. L'écran à l'arrière est remplacé par une dalle tactile, mais toujours pas orientable. L'ergonomie de l'appareil a également été légèrement revue. D'apparence, le GR III change peu. Et c'est plutôt un point positif tant son boîtier sobre — petit pavé pourvu uniquement d'une légère poignée arrondie — a su séduire ses utilisateurs qui apprécient de pouvoir le glisser dans une poche. Ses dimensions ont néanmoins été revues à la baisse puisque l'appareil perd environ 1 cm en hauteur, 8 cm en longueur et plus d'1 cm d'épaisseur. Son poids est sensiblement le même. En pratique, la différence n'est pas flagrante et change peu les habitudes puisque le GR II était déjà très compact. Surtout, ce régime se fait au détriment du flash intégré pourtant très utile pour déboucher un contre-jour ou pour piloter à distance un flash externe...

01net

Ajouté le : 03/2010

Lire la suite...

10/10

GRD III

Avec une focale fixe de 28 mm et un simple capteur de compact, Ricoh propose un appareil tout simplement exceptionnel. Il est cher, il ne zoome pas, il est moche, il ne fait pas de vidéo HD et il n'est pas facile à prendre en main pour un débutant. Pourtant, le Ricoh GRD III est le compagnon rêvé de tout photographe expert ou pro, le bloc-notes que l'on a envie d'avoir toujours avec soi. Découvrez pourquoi nous avons adoré ce compact qui est aussi génial que discret. Comme cet appareil nous a séduits, qu'il est complet et complexe et qu'il y a beaucoup à en dire, nous commencerons par ses défauts. Défauts qui, pour certains d'entre eux, relèvent plus d'un choix assumé que d'une vraie faiblesse. Le GRD III est un compact atypique en ce qu'il ne peut pas zoomer autrement que numériquement. Et pour cause : son optique est un 28 mm (en équivalent 24 x 36 mm) à focale fixe. Le seul grossissement possible est ainsi numérique – et donc à proscrire. Le GRD III est un 28 mm, point final. Deuxième limite : l'absence de mode vidéo HD. Seul un très standard mode VGA (640 x 480 pixels) est disponible pour capturer des images animées. Le GRD III est un compact pour faire des photos, et c'est tout. Dernier reproche : son ergonomie, excellente comme on va le voir, n'est pas adaptée au grand public.

Les Numeriques

Ajouté le : 09/2009

Lire la suite...

10/10

Comparatif photo numérique : les compacts 2009

La gamme Ricoh regorge d'appareils originaux et inhabituels. Les GX, premiers compacts experts à zoom ultra-grand-angle, les R qui étaient des bijoux à gros zoom grand-angle à l'époque où personne n'en faisait... Le plus surprenant est toutefois la famille GR Digital, série d'appareils dépourvus de zoom : 28 mm, et c'est tout. Idéal pour photographier un paysage ou pour une prise de vue rapide en reportage — les appareils de ce type étaient en d'autres temps surnommés «bloc-notes». Voici la troisième itération, logiquement baptisée GR Digital III. Ceux qui connaissent les précédents GR digitaux ne seront pas dépaysés : le boîtier n'est qu'une évolution mesurée du GR D II. Il faut dire que l'améliorer n'est pas évident : si le revêtement noir granité et le style général ne sont pas du goût de tout le monde, la large poignée caoutchoutée et la cale sous le pouce garantissent une prise en mains irréprochable. Côté ergonomie, le GR Digital III peut donner des leçons à nombre de reflex amateurs : le couple molette de réglage / basculeur sous le pouce permet non seulement de régler rapidement l'exposition, mais également d'accéder à volonté à toute une plage de réglages dont la liste est personnalisable selon vos goûts...