Sony NEX-VG10

Sony NEX-VG10

5 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

7.3/10
33

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 5 tests du Sony NEX-VG10. Les experts notent Sony NEX-VG10 7.3/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Sony NEX-VG10 et d'autres Caméscope numérique Sony.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Sony NEX-VG10 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Sony NEX-VG10 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Sony NEX-VG10

CNET France

Ajouté le : 07/2011

Lire la suite...

6.0/10

Sony Handycam NEX-VG10

Alors qu’il a les caractéristiques et le prix d’un caméscope professionnel, le Sony Handycam NEX-VG10 se comporte comme un modèle grand public. La qualité vidéo est bonne mais pas autant qu’on pourrait l’espérer d’un tel produit. Il est équipé d’un viseur et d’une large poignée qui aurait gagné à recevoir un bouton d’enregistrement. Idem pour le gros micro multidirectionnel de très bonne qualité mais qui est desservi par l’absence de réglages spécifiques. On ne peut pas non plus jouer sur la vitesse de l’autofocus et de l’exposition. Autant de lacunes dérangeantes sur un modèle positionné sur le créneau pro ou semi-pro. Nous n’irions pas jusqu’à dire qu’il n’y a pas de public pour ce caméscope, mais nous n’en ferions pas notre choix premier.

01net

Ajouté le : 11/2010

Lire la suite...

8.0/10

NEX-VG10E

Quelques erreurs d'ergonomie viennent entacher un bilan largement en faveur de ce VG10, le caméscope hybride de Sony. Les ingénieurs de Sony sont déchaînés : après une gamme Alpha qui fait des progrès fulgurants et la réussite de la sortie des NEX, le constructeur nippon transforme l'essai en vidéo avec le NEX-VG10 dont nous vous parlions en détails avant l'été et que nous vous avons fait découvrir en vidéo. La bête est passée dans nos mains et nous l'avons fait souffrir en tentant de répondre à deux questions : est-ce le caméscope de référence et peut-il remplacer à la fois un appareil photo et une caméra ? L'appareil sorti de son emballage on réalise vite que Sony a mis le paquet dans la qualité de construction. L'appareil est beau, tout simplement. Quant au prix plus que conséquent de 2 000 euros, il apparaît une fois en main que l'optique pèse lourd dans la balance tant du point de vue du poids que de la douloureuse (800 euros l'optique seule). Le 18-200 mm est d'un haut niveau de construction, lourd en main et la qualité optique est au niveau de son prix. Si le fût rétractable est en plastique pour des raisons de poids, le tube et la baïonnette sont dans un métal du plus bel effet.

Akihabaranews

Ajouté le : 10/2010

Lire la suite...

Sony NEX-VG10, avec Style et performance

Pour AkihabaraNews, nous utilisions depuis longtemps une caméra « professionnelle » P2, mais avec la sortie du Canon 5D MKII, nous avons laissé tomber ces caméras bien trop chères et encombrantes au profit des DLSR plus versatiles et moins coûteux. Malheureusement, bien que le rapport qualité/prix des DSLR soit bien meilleur que pour n’importe quelle caméra professionnelle, l’absence de certaines fonctions basiques nous faisait rêver d’un DSLR dans un boîtier de caméra vidéo. Et bien, on en a rêvé, Sony l’a fait : voici le nouveau NEX-VG10, le premier DSLR dans un boîtier de caméra. C’est de loin la plus belle camera qu’on ait vu! Le NEX-VG-10 ressemble à un de ces concepts de design présentés lors des shows et qui finalement ne voit jamais le jour. Pour être honnête, je pourrais facilement comprendre quelqu’un qui achèterait le NEX-VG10 pour la beauté de ses lignes plutôt que pour ses caractéristiques. Vendu avec un objectif E-mount 18-200mm, le NEX-VG10 n’est pas seulement esthétiquement parfait mais aussi très ergonomique lorsqu’on l’utilise à deux mains. La poignée du dessus, avec le viseur d’un côté et un micro de Sony Quad Capsule Spatial Array de l’autre, sont des ajouts appréciables.

MagazineVideo.com

Ajouté le : 10/2010

Lire la suite...

Sony NEX-VG10E

Le NEX-VG10 est le genre de produit qui titille la curiosité car ce modèle ne ressemble à rien de connu : c'est un vrai camescope mais il est à la croisée de trois chemins : vidéo, photo, et pro. Vidéo car il s'agit d'un vrai camescope (hormis le zoom absent) à carte mémoire SDHC ou SDXC (voire Memory Stick PRO Duo ou PRO-HG Duo) sans limitation de durée (autre que celle de la carte) avec enregistrement en AVCHD. On trouve aussi 3 modes dont le plus performant atteint un débit de 24 Mbit/s, une visée directe d'extrême qualité, un écran 3 pouces, un stabilisateur optique (actif) aussi performant que sur le CX550 de la marque, deux griffes porte-accessoires, une balance des blancs multi-positions, 4 capsules audio (de type omnidrectionnelles), des prises casque et micro... Photo ensuite car on a adapté ici le concept des APN NEX Sony (NEX-3 et NEX-5) avec le même capteur CMOS APS-C Exmor de 14 Mp (23,4 x 15,6 mm), soit 20 fois la taille d'un capteur vidéo courant 1/3 pouce ! Cela permet principalement de faire ressortir un sujet idéalement en jouant sur le dosage du flou en arrière-plan.

Les Numeriques

Ajouté le : 09/2010

Lire la suite...

8.0/10

Comparatif caméscope numérique : Full HD, SD, disque dur... lequel choisir ?

Bien qu'il soit équipé de composants issus des appareils photo NEX de Sony, le marque un retour du caméscope vers une ergonomie "caméra". Un paradoxe car depuis 10 ans, les fabricants ont progressivement transformé le caméscope en un vulgaire boîtier cylindrique où l'objectif est fondu dans la coque au nom de l'ultra-compacité. Ce concept n'a pas réjoui tout le monde. Les passionnés préféraient tenir dans leurs mains une caméra dotée d'une bague à la place d'une molette, une poignée à la place d'une sangle en velcros, et un bouton à la place d'un écran tactile. Ce retour aux sources est initié par Sony, le créateur du caméscope CCD dans les années 80. Tout un symbole ! Le ressemble à un caméscope. Cela semble évident mais c'est un retour à une ergonomie progressivement disparue depuis 10 ans. A première vue, il pourrait appartenir à la gamme professionnelle de Sony. La finition de la coque en magnésium et le revêtement noir satiné marquent une frontière très nette avec les modèles grand public en plastique. Le se présente d'emblée comme un caméscope haut de gamme (2000 euros). Son élément le plus frappant est bien sûr l'optique interchangeable.