Syndicate

Syndicate

14 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

5.9/10
88

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 14 tests du Syndicate. Les experts notent Syndicate 5.9/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Syndicate et d'autres Jeux Playstation 3.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Syndicate ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Syndicate ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Syndicate

PlayFrance

Ajouté le : 03/2012

Lire la suite...

5.0/10

Syndicate

Ne vous fiez pas au nom imprimé sur la jaquette du jeu, ce Syndicate n'a absolument rien à voir avec le hit de Bullfrog. Au lieu d'un retour en grâce, ce cru 2012 est une insulte à la licence originale transformant un classique de la stratégie temps réel en un FPS bourrin de plus. L'utilisation de la puce Dart-6 est amusante un temps mais l'ensemble n'offre rien de plus que la concurrence : scénario sans intérêt, réalisation moyenne, action classique et durée de vie famélique. Une énorme - mais prévisible - déception. Bien connue des gamers des années 90, la série Syndicate bénéficie d'un reboot développé par les créateurs de The Darkness et des Chroniques de Riddick. Débutée en 1993, la série Syndicate a marqué les esprits dans son volet 2D sorti sur pratiquement toutes les machines de l'époque. Sa suite, Syndicate Wars, a profité d'une réalisation entièrement en 3D pour nous plonger dans cette ambiance cyberpunk futuriste. C'était en 1997 sur la première PlayStation. Malgré quelques soucis de jouabilité, le jeu offrait de larges possibilités comme le travail en équipe, la constitution d'une petite armée en persuadant les civils et le vol de véhicules comme on le fera ensuite dans Grand Theft Auto.

EuroGamer.fr

Ajouté le : 03/2012

Lire la suite...

6.0/10

Syndicate

Pour rappel, le premier Syndicate, développé par Bullfrog, le studio de Peter Molyneux, était une sorte de jeu de tactique et d'action, en temps réel, et en vue isométrique, dans lequel le joueur cherchait à dominer un monde sans gouvernement, et tenu dans les mains avides de méga-corporations aux méthodes violentes et criminelles. Ainsi, le joueur était invité à prendre le contrôle de plusieurs régions sur une mappemonde, et pour ce faire, il devait y envoyer un quatuor d'agents très spéciaux. Ces derniers étaient constitués d'humains modifiés, tenant plus du Terminator que de l'homme moyen. Ces agents étaient furieusement armés, et augmentés physiquement, faisant passer Steeve Austin pour une lavette nourrie à la camomille, affichant un pénible 2 de tension. Pour contrôler une région du monde, appartenant alors à une méga-corporation concurrente, plusieurs types de missions étaient alors proposées. Ça allait du vol de ressources au sabotage, en passant par le meurtre ciblé... ou pas. Le joueur était libre de choisir la frappe chirurgicale en évitant les forces de l'ordre local, ou d'exterminer toute vie dans le quartier d'une ville, en utilisant à outrance les armements les plus lourds possible, du genre mitrailleuse gatling.

JeuxVideo24

Ajouté le : 02/2012

Lire la suite...

5.0/10

Test de Syndicate

Genre bien plus vendeur au jour d'aujourd'hui, Syndicate fait son grand retour, non pas dans un jeu tactique, mais dans un FPS futuriste. Développé par l'équipe suédoise de Starbreeze, à qui l'on doit les très bonnes Chroniques de Riddick et le premier opus de The Darkness, le projet semble sur le papier plutôt alléchant. Mais que peut-on vraiment attendre de ce gros reboot ? Voici la réponse. L'histoire de Syndicate se déroule en plein milieu du XXIe siècle, lorsque les plus grosses entreprises du monde se sont réunies pour créer des conglomérats encore plus puissants que les pays les plus développés. Avec l'essor des puces neuronales et l'explosion de l'espionnage industriel, ces « Syndicates » ont recours à des agents qui doivent défendre leurs intérêts. C'est là qu'intervient le joueur en incarnant Miles Kilo, l'un des meilleurs agents d'Eurocorp possédant la sixième génération de puce encore au stade de prototype. Cependant, pas besoin d'aller plus loin dans le développement du scénario puisqu'il s'arrête à la fin de l'introduction. En effet, Starbreeze n'a pas jugé bon de raconter une histoire claire et intelligible. On est ainsi complètement perdu face au peu d'informations qui circulent. Pourquoi ce syndicat en attaque un autre ?

JeuxVideo.fr

Ajouté le : 02/2012

Lire la suite...

7.0/10

Test Syndicate

Ce nouveau Syndicate, c'est l'histoire d'une déception en deux temps, relevée in extremis par une vraie bonne surprise. La première déception touchera les fans du titre original : le FPS d'EA ne tire jamais parti du riche héritage de l'original. Autre espoir déçu, la campagne solo n'est pas cette aventure inventive et riche en ressorts dramatique que le pedigree de son développeur Starbreeze laissait espérer. Puis vient la surprise : aux antipodes de ce solo routinier, loin des pics narratifs de Butcher Bay et The Darkness, c'est paradoxalement le mode coop - dynamique et bien équilibré - qui sauve la mise et fait retomber, in fine, le game design sur ses pattes. Reprenant vaguement le contexte du titre de 1993, le pitch initial de Syndicate laissait pourtant augurer du meilleur ; visez plutôt : des corporations crapuleuses (les syndicats) se disputent le contrôle du monde, envoyant leurs agents se faire trucider à leur place dans une guerre sans merci. Dès l'entrée dans le solo, le joueur se découvre simple agent missionné comme machine à tuer dans une suite d'OPA guerrières... de quoi imaginer une histoire héroïque, celle de l'émancipation d'un homme contre une grande mécanique corporatiste réduisant l'individu à néant.

Jeux Vidéo Magazine

Ajouté le : 02/2012

Lire la suite...

7.0/10

Test de Syndicate

2069. L’érotisme a laissé sa place au mercantilisme exacerbé. Les Etats n’ont plus leur mot à dire face à des multinationales, appelées Syndicates, toujours plus puissantes et avares. Ces dernières disposent désormais de leurs propres milices et se font la guerre à coups d’assassinats, de corruption, de sabotage, ou encore d’espionnage industriel. Lorsque l’aventure débute, le joueur incarne Miles Kilo, agent spécial bête et discipliné d’EuroCorp, un de ces Syndicates. Si le contexte peut paraître intéressant, le scénario du jeu d’EA manque sérieusement d’originalité. Très court (la campagne peut être bouclée en environ six heures) et linéaire, le parcours du héros et l’évolution de ses rapports avec les autres personnages est souvent prévisible (la faute en partie au jeu des comédiens et au doublage qui tombe parfois dans le stéréotype). À côté du scénario principal, Syndicate dispose également d’une série de missions spécialement conçues pour être jouées à quatre en coopération. En plus d’augmenter légèrement la durée de vie du jeu, ce mode ne manquera pas de faire penser au titre original de Bullfrog. De par son statut d'agent d'EuroCorp, et heureusement pour l'intérêt global du titre, Kilo n'est pas qu'un simple soldat.

JeuxActu

Ajouté le : 02/2012

Lire la suite...

6.5/10

Test Syndicate

Au début des années 90, Bullfrog Entertainment développait Syndicate sur PC. Dirigé par Peter Molyneux, le titre, mêlant action et stratégie en temps réel, reçut un succès critique. Il n'en fallait pas moins à Electronic Arts pour sortir un reboot, avec aux commandes, le studio Starbreeze. Le jeu délaisse pourtant l'habit tactique du premier opus pour aborder l'action pure. Un changement manquant cruellement de diversité mais qui ravira assurément l'adepte des FPS classiques. Explications dans notre test.Commençons par une petite rétrospective. Dans le titre original, vous étiez à la tête d'une organisation criminelle, régit comme une véritable entreprise. Votre rôle : devenir le leader des "syndicats du crime" en menant ses cyborgs vers la victoire. Cela passait donc par l'amélioration de robots humanoïdes pour réaliser toute une série de tâches tactiques tels que l'espionnage industriel, l'assassinat, ou bien encore le sabotage. Et bien, oubliez tout cela puisque son remake, tout comme le tournant pris par la série Fallout, place l'action au premier plan. Ainsi, vous vous réveillez dans la peau de l'agent Miles Kilo, jeune homme doté d'une puce Dart, dispositif porté par les mercenaires en 2069, décuplant les capacités physiques de son porteur et le dotant de plusieurs capacités de piratage.

JeuxVideo.com

Ajouté le : 02/2012

Lire la suite...

6.5/10

Syndicate

Presque 20 ans après son règne sur PC, Syndicate revient sous les traits d'un FPS. Si la mutation n'a rien de dérangeant en soi, il ne fait pas l'ombre d'un doute qu'une telle licence méritait un meilleur traitement que d'être changée en un shooter générique et sans âme. Froid et aseptisé, le futur de Syndicate ne donne pas particulièrement envie de se faire cryogéniser pour le voir de ses propres yeux. Répondant à la lettre aux clichés et impératifs du cyberpunk, le jeu de Starbreeze se déroule dans un monde gouverné par les méga-corporations qui ont pris le pas sur les nations. Dans ce monde merveilleux, vous êtes Miles Kilo, un agent d'Eurocorp employé pour défendre ses intérêts. On ne fera languir personne, malgré le potentiel qu'offre ce pitch de départ, Starbreeze passe complètement à côté, offrant un scénario abominablement prévisible qu'on voit venir avec ses grands sabots aussitôt qu'on termine le tutoriel. Si on vous dit que les premiers personnages que vous allez rencontrer sont le grand patron paternaliste d'Eurocorp, votre équipier grincheux et visiblement psychopathe et une jolie scientifique qui semble très concernée par les dangers de la biotechnologie, vous avez déjà certainement pigé comment tout ceci va se terminer.

Gamekult

Ajouté le : 02/2012

Lire la suite...

4.0/10

Test Syndicate

S'il est surtout connu du grand public pour son travail sur la saga Fable, les plus anciens n'ont pas oublié que Peter Molyneux fut, à la tête du studio britannique Bullfrog, à l'origine de grands classiques du jeu vidéo comme Populous, Theme Park ou encore Syndicate. Sorti en 1993, le titre mêlant action et stratégie sur fond d'univers cyberpunk avait su marquer les joueurs de l'époque, suffisamment en tout cas pour bénéficier, puisque c'est à la mode, d'un reboot sobrement intitulé Syndicate. Sauf que dix-huit ans et une suite plus tard, c'est sur la voie du FPS que les développeurs se sont engagés. Un choix payant ? Miles Kilo ? Il en fait des tonnes...Dans un futur plus tellement lointain, les méga-corporations spécialisées dans l'armement et les puces électroniques - les fameux Syndicats - ont pris le pas sur les gouvernements et les trois quarts de la population mondiale, pimpés aux implants en tout genres, vouent désormais un véritable culte à ces conglomérats qui se livrent depuis toujours une lutte sans merci. Sabotages et assassinats sont ainsi le lot quotidien des Agents, barbouzes bioniques à la solde des Syndicats, et c'est donc sans grande surprise que l'on suivra Miles Kilo, le dernier prototype de vigile cybernétique au service d'Eurocop, dans une épopée sanglante sur fond de corruption et d'espionnage industriel. Original.

JeuxVideo.fr

Ajouté le : 02/2012

Plus accessible...

Syndicate (Preview)

Si le nom de Syndicate évoquera d'incroyables souvenirs à certains d'entre-vous, la renommée de la franchise n'est toutefois pas acquise pour tous tant le premier jeu imaginé par Bullfrog n'est plus très jeune. Du coup, on ne sera pas vraiment surpris de voir Starbreeze opérer un très net changement avec le reboot de la licence qui devient pour le coup un jeu de tir à la première personne à la sauce science-fiction. Un FPS donc qui, histoire de faire bonne mesure, proposera une campagne solo scénarisée, mais aussi un mode multijoueur coopératif et c'est d'ailleurs ce dernier élément qu'Electronic Arts nous a invité à prendre en main quelques semaines avant la commercialisation du jeu. Compte tenu des limites de la démo à laquelle nous étions conviés, nous ne reviendrons pas sur la campagne solo : elle fera l'objet d'une étude approfondie au moment du test. Nous nous focaliserons donc sur cette prise en main du mode multijoueur que nous avons découvert avec trois confrères journalistes. Autant être clair d'entrée, l'aperçu s'est fait sur Xbox 360 et l'aspect technique des choses nous a largement déçus. Les développeurs de Starbreeze ne se sont pas trop creusé la tête en imaginant un univers lisse, aseptisé.

JeuxVideo.com

Ajouté le : 02/2012

Lire la suite...

Syndicate (Preview)

Vous le savez désormais tous, Syndicate, la série mythique de Bullfrog sortie il y a quasiment 20 ans revient sous une forme un peu particulière. Ainsi l'action/stratégie en vue isométrique laisse la place à un FPS pur et dur. La prudence était donc de mise, mais notre premier contact avec le jeu nous avait agréablement surpris. On ne pouvait alors être qu'excité à l'idée de nous essayer à nouveau à la bête. Pour rappel, notre première découverte du titre d'EA et de Starbreeze portait sur une séquence de jeu d'environ 10 minutes. Nous avions ainsi pu apercevoir les rouages du mode solo qui semblait tout à fait prometteur et fidèle à l'esprit du soft d'origine. En parallèle, un mode multijoueur en ligne axé sur la coopération nous avait brièvement été présenté, sans que l'on puisse y jouer. Si ce premier contact s'était quant à lui avéré nettement moins rassurant, c'est sur cet aspect du jeu que portera cet aperçu. Nous avons pu nous essayer, pad en main, à une courte session illustrant ce mode aussi méconnu qu'inquiétant pour les fans de la série. Une petite présentation des possibilités multijoueurs s'impose en premier lieu. En effet, le jeu vous proposera de fonder votre propre Syndicate afin de dominer le monde.

Gamekult

Ajouté le : 02/2012

Plus accessible...

Syndicate (Preview)

Si la trame principale de Syndicate nous contera les aventures d'un certain Miles Kilo, le FPS de Electronic Arts nous proposera aussi un mode coopératif séparé mettant en scène quatre autres agents implantés de partout. C'est cette partie multijoueur contre l'I.A. que l'éditeur a choisi de nous présenter lors d'une récente apparition du jeu de Starbreeze, avec un résultat pas spécialement excitant. Explications. L'heure de descendre (des gens) dans la rue ? Dans son concept, le mode coopératif de Syndicate ne s'éloigne pas trop de ces modes "défi" qui font désormais partie du cahier des charges du FPS moderne générique : missions indépendantes, niveaux divisés en mini-arènes à nettoyer avant d'avancer et mise en avant du scoring sont donc au rendez-vous comme dans les modes équivalents des derniers Call of Duty ou de Battlefield 3. Le joueur est donc invité à choisir son équipement parmi plusieurs sets prédéfinis, puis lâché avec trois collègues au milieu d'une zone hostile peuplée d'ennemis contrôlés par l'I.A. avec une mission spécifique qui se résumait dans notre cas à avancer en tuant tout le monde. Du très classique, donc.

EuroGamer.fr

Ajouté le : 11/2011

Lire la suite...

Syndicate (Preview)

La meilleure façon de prendre plaisir à la nouvelle approche de Syndicate D'EA est sans doute de laisser de côté ses espoirs, ses rêves, et tous les souvenirs enamourés que l'on a de l'original, pour le considérer, par exemple, comme un nouveau jeu Starbeeze et pas plus. Cette solution ne satisfera sans doute pas tout le monde, mais elle a aussi ses charmes. Starbreeze est un studio qui frise en permanence le génie, comme en témoignent la réalisation impeccable et l'inventivité particulièrement macabre de Riddick et The Darkness. Je pense que cette équipe peut aussi réussir de grandes choses avec Syndicate. C'est du moins ce que j'ai ressenti après m'être plongé dans les campagnes solo et multijoueurs il y a quelques semaines. Starbreeze s'y entend comme personne à recréer des ambiances tendues et bien glauques - une caractéristique qui semble indiquer qu'il ne devrait pas connaître de réel problème à donner vie au décor d'anticipation de la série où s'affrontent sans merci des corporations tentaculaires. Il a par ailleurs l'habitude de mélanger un gunplay important et bien réalisé à des gadgets et autres gimmicks : par exemple, le combat rapproché de Riddick ou les tentacules émettant un cri aigu d'Estacado.

JeuxActu

Ajouté le : 11/2011

Lire la suite...

Syndicate : on l'a vu ! (Preview)

Connu au départ en tant que Project Redlime, Syndicate est apparu sous son nom définitif début 2009, avant d'être pleinement officialisé lors de la dernière gamescom 2011. Développé par Starbreeze Studios dans un marché bien plus concurrentiel qu'à l'époque de la sortie de l'épisode original, ce Syndicate nouvelle génération prend donc la forme d'un FPS pour tenter de parler au public le plus large. Un choix pas vraiment du goût des fans. A raison ? Premiers éléments de réponse dans notre preview, suite à une session d'essai organisée par Electronic Arts à Londres.Responsable de l'une des meilleures adaptations d'une licence cinématographique sous forme de jeu vidéo, à savoir Riddick dans The Chronicles of Riddick, et son remake bien étoffé Assault on Dark Athena, Starbreeze Studios est également à l'origine du plutôt bien accueilli The Darkness. Un passif qui laissait donc augurer dans l'absolu de bonnes bases pour un Syndicate qui fait son arrivée dans le monde FPS. Mais comme cette franchise, Starbreeze a également bien changé, puisqu'ayant perdu une grande partie de son équipe première.

JeuxVideo.com

Ajouté le : 11/2011

Lire la suite...

Syndicate (Preview)

Syndicate : un nom culte, qui aujourd'hui encore fait vibrer les joueurs trentenaires. Si vous aussi appartenez à cette race qui perd ses cheveux et se remet de plus en plus difficilement des beuveries, vous avez sans doute connu des émotions diverses à l'annonce du retour de la série. Partagé entre la joie de voir ce titre phare revenir sur le devant de la scène, et une inquiétude légitime concernant le respect de l'œuvre. Alors, joie ou inquiétude ? Voici un premier aperçu qui devrait faire pencher la balance du bon côté. Pour les plus jeunes d'entre vous, un petit retour en arrière s'impose. Syndicate, sorti en 1993, est un des titres cultes du mythique studio Bullfrog. Le jeu vous place à la tête d'une corporation dans un univers cyberpunk. Dans la phase principale, en vue isométrique, vous dirigez quatre agents blindés d'implants cybernétiques chargés d'accomplir diverses missions (assassinat, extraction, sabotage...). Le gameplay, assez tactique, permet plusieurs approches allant de l'infiltration à l'action pure et dure. Entre chaque mission, vous utilisez vos ressources pour rechercher de nouvelles technologies, gérez l'imposition de vos territoires et partez à la conquête d'autres secteurs sur une carte globale.

Prix

Marchand Information Prix
PriceMinister Syndicate 10.9 €

TestMateriel.com ne regroupe pas de serial, no cd, warez, torrent et crack pour Syndicate. Inutile de nous contacter pour se faire rembourser d'un jeu, obtenir de l'aide pour le lancer, demander une soluce, une astuce Syndicate.