Brother MFC-J5335DW

Brother MFC-J5335DW

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du Brother MFC-J5335DW. Les experts notent Brother MFC-J5335DW 8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Brother MFC-J5335DW et d'autres Imprimante multifonctions Brother.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Brother MFC-J5335DW ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Brother MFC-J5335DW ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Brother MFC-J5335DW

Les Numeriques

Ajouté le : 04/2017

Lire la suite...

8.0/10

Brother MFC-J5335DW : la jet d'encre A3 à tout faire

La Brother MFC-J5335DW est une imprimante jet d'encre 4-en-1 qui imprime en A3 et numérise des documents A4. Vendue 229 € (prix catalogue) et issue de la gamme Business Smart, elle s'adresse principalement aux professionnels à qui elle propose un coût à la page assez avantageux. En raison de son format d'impression, la J5335DW est bien évidemment une imprimante relativement imposante. Cependant, ses 53 x 39,8 x 30,4 cm restent acceptables pour sa catégorie. Même son poids de 16,9 kg reste dans les normes. Il faut tout de même dire que si la qualité générale de fabrication n'est pas mauvaise, elle aurait tout de même pu être de meilleure facture (réglettes en plastique, cassette et volets dépliables en plastique assez cheap...). Le chargeur automatique de documents présent sur la partie haute est pratique à utiliser même pour la numérisation par lot, ce qui est toujours utile aux adeptes du fax. En ouvrant ce capot, on tombe nez à nez avec le scanner qui n'est compatible qu'avec le format A4. Pour numériser en A3, il faudra donc passer par une solution logicielle pour mettre bout à bout deux pages numérisées. Source principale d'alimentation papier, la cassette inférieure peut stocker jusqu'à 250 feuilles standards (80 g/m²), aussi bien en A4 qu'en A3. Impossible par contre d'avoir en réserve un paquet de feuilles de chaque format prêt à être imprimées. Il faudra en effet vider la cassette et ne la remplir qu'avec du papier du format visé, ou utiliser l'introducteur de papier manuel situé à l'arrière de l'imprimante. À noter qu'en A4 le papier se charge dans la largeur du bac et qu'il est donc imprimé en orientation paysage. Nous verrons plus bas si cela a un impact positif sur la vitesse d'impression. En bas à gauche, une petite trappe donne accès aux quatre cartouches d'encre. À l'arrière, un volet donne cette fois accès aux rouleaux d'entraînement du papier, ce qui permet d'intervenir en cas de bourrage papier. Toute la partie connectique de cette imprimante se situe au niveau du volet central. Il faut donc ouvrir l'imprimante en deux pour accéder à son port USB, son port RJ45 ainsi que ses deux ports RJ11. Comme sur la MFC J985DW récemment testée, nous regrettons que ce système donne lieu à l'utilisation de goulottes préformées pour organiser les câbles, ce qui peut être problématique dans certains cas de figure, puisque l'espace ainsi laissé aux câbles n'est pas forcément suffisant et peut...