Devolo dLAN 1200 Triple+

Devolo dLAN 1200 Triple+

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

10/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du Devolo dLAN 1200 Triple+. Les experts notent Devolo dLAN 1200 Triple+ 10/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Devolo dLAN 1200 Triple+ et d'autres CPL Devolo.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Devolo dLAN 1200 Triple+ ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Devolo dLAN 1200 Triple+ ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Devolo dLAN 1200 Triple+

Les Numeriques

Ajouté le : 11/2017

Lire la suite...

10/10

Devolo dLAN 1200 Triple+ : un bloc CPL très rapide avec switch réseau

Trois ans après son premier kit CPL HomePlug AV2 à 1,2 Gb/s, Devolo remet cela avec le dLAN 1200 Triple+. Le fabricant utilise ici la seconde génération de contrôleur HomePlug AV2 de Qualcomm et intègre également un switch réseau à trois ports. La prise électrique femelle permet de relier n'importe quel appareil électrique sur le bloc CPL. Ici, un robot aspirateur Neato Signature XV. Les adaptateurs CPL HomePlug AV2 fonctionnant à 1 Gb/s théorique ou plus ont un point commun : leur encombrement. Nous trouvions déjà le Devolo dLAN 1200+ très volumineux et ce n'est guère mieux avec ce dLAN 1200 Triple+ (142 x 76 x 40 mm), qui est donc assez proche des dimensions extérieures du modèle hybride dLAN 1200+ WiFi AC (152 x 76 x 40 mm). En démontant le boîtier, on remarque que Devolo a une fois de plus préféré utiliser un circuit imprimé monocarte plutôt que d'utiliser deux PCB en duplex, en plaçant la partie communicante sur un PCB et la partie alimentation sur l'autre – c'est ce point notamment qui donne lieu à une coque si longue. D'un point de vue technique, la gestion du courant porteur est confiée à une puce Qualcomm QCA7550. Nous n'avons aucune information sur cette puce, qui prend la relève de la QCA7500 intégrée notamment dans le dLAN 1200+. De dimension identique, cette nouvelle puce donne lieu à un échauffement similaire. Le circuit imprimé du dLAN 1200 Triple+ (à droite) est plus imposant encore que celui du dLAN 1200+ (à gauche). En cause, la présence d'un switch réseau Gigabit à trois ports. À noter, la puce réseau évolue également d'un modèle à l'autre, puisque le Triple+ dispose d'une Qualcomm QCA7550, contre une QCA7500 pour le 1200+ classique. Si ce bloc CPL est encombrant, il reste pratique à utiliser avec sa prise électrique femelle et sa double entrée de terre. La prise électrique femelle permet de ne pas condamner la prise électrique sur laquelle le bloc sera branché ; on peut y relier n'importe quel appareil électrique (limite de 16 A - 3 500 W tout de même) ou multiprise. D'autre part, grâce aux deux entrées de terre sur sa prise mâle, le bloc peut être branché corps vers le bas ou corps vers le haut. C'est bien vu, notamment si le bloc est utilisé sur une prise très proche du sol ou si l'on souhaite avoir un accès rapide aux prises réseau. Car côté réseau aussi, cet adaptateur est assez pratique. Son "Triple+" ne trompe pas et l'on trouve bel et bien trois prises réseau...