Acer Predator Triton 500

Acer Predator Triton 500

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.0/10
33

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du Acer Predator Triton 500. Les experts notent Acer Predator Triton 500 8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Acer Predator Triton 500 et d'autres Ordinateur portable Acer.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Acer Predator Triton 500 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Acer Predator Triton 500 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Acer Predator Triton 500

01net

Ajouté le : 11/2019

Lire la suite...

8.0/10

Test de l'Acer Predator Triton 500, un PC gaming ultra puissant qui n'hésite pas... à le faire savoir

De la puissance tout en finesse. C'est le mantra d'Acer pour vanter les mérites de son Triton 500, un PC portable 15,6 pouces, taillé pour le gaming qui n'a pas vocation à faire « tournoter » les jeux. Lui, il veut vous en mettre plein les yeux et, aussi, vous donner l'occasion de jouer partout, puisqu'il est relativement fin et léger pour un ordinateur de jeu. Puissance, légèreté et finesse n'ont toutefois pas toujours fait bon ménage chez certains concurrents d'Acer. Le constructeur taïwanais assure être parvenu à les surpasser pour proposer, avec le Triton 500, l'une des meilleures références du moment. La machine que nous avons eue en test a pour nom de code Triton 500 (PT515-51-75EB) et elle est proposée à 2100 euros prix catalogue ; mais il est toutefois possible de la trouver aux alentours de 1900 euros dans certaines enseignes. La gamme Predator d'Acer n'a plus grand chose à prouver. Elle a réussi à s'imposer sur le marché des machines de jeu et parvient désormais à titiller les ROG d'Asus ainsi qu'à régulièrement distancer tous les autres acteurs importants du secteur que sont Dell, MSI, HP, Lenovo ou encore Gigabyte. Il faut dire que, comme chez Asus, l'offre de PC portables de jeu Acer est pléthorique. Il y en a beaucoup, répartis dans plusieurs sous-familles en fonction de la puissance de leurs composants, de leur finition et, bien sûr, de leur prix. Les Predator incarnent le haut du panier. Et le Triton 500 ne déroge pas à la règle. Son boîtier offre des lignes assez racées, des angles un peu cassés et les couleurs bleu nuit, bleu clair et noire les mettent bien en valeur. C'est d'ailleurs agréable de voir qu'Acer continue de proposer autre chose que du noir et du rouge, les deux teintes préférées du monde gaming (selon les constructeurs). A lire aussi - Test du PC portable gamer Asus ROG Strix Scar III : une arme fatale pour peu qu'on puisse se l'offrir En main, le boîtier donne une impression de solidité et de fiabilité rassurante. Tout en étant indubitablement léger : 2,1 kg sur la balance, poids auquel il faut ajouter les presque 600 grammes de l'adaptateur secteur. Il n'en demeure pas moins qu'il est 13% moins lourd que la concurrence. Ajoutez à cela les 2,2 cm d'épaisseur (la largeur et la profondeur demeurent celles d'un 15,6 pouces classique), et vous pouvez envisager sérieusement d'emmener le Triton 500 en balade, avec vous. Précisons d'ailleurs que sa batterie le conserve vivace pendant...

Les Numeriques

Ajouté le : 08/2019

Lire la suite...

8.0/10

Acer Predator Triton 500 : un PC aussi sobre qu'efficace

2 Avec le Predator Triton 500, Acer cherche à allier mobilité et puissance, à la manière d'un ROG Strix Scar 3 d'Asus ou d'un Aero 15 Classic de Gigabyte. Pari réussi pour l'un des fers de lance d'Acer ? Avec sa gamme Predator, Acer souhaite proposer des PC de jeu aux configurations plus ou moins gonflées. Le modèle testé ic, le Triton 500, se place sur le segment très convoité des PC puissants, fins et au format de 15 pouces. Il entre ainsi en compétition avec le Strix Scar 3 d'Asus ou encore l'Aero 15 Classic de Gigabyte. Le Triton 500 propose ainsi un Intel Core i7 de 9e génération ainsi qu'une carte graphique RTX 2070 dans un châssis de 18 mm d'épaisseur. Des caractéristiques séduisantes, mais reste à vérifier si Acer a su donner un bel écrin à son bébé. Le Predator Triton 500 dispose d'un châssis en aluminium brossé très sobre, voire un peu trop. Le PC adopte en effet un design anguleux et passe-partout, et prend à contre-pied ses concurrents directs qui misent sur leur design. Seule fantaisie du produit, le logo Predator sur son capot arrière. Ce capot arrière, il faut le signaler, est sujet aux traces de doigts bien visibles.Le design sobre du Triton 500 est également présent sur sa partie clavier sans fioritures, mis à part les grilles d'aération disgracieuses entre le clavier et l'écran. Un ordinateur au design pas inoubliable, mais efficace. Sa seule particularité tient en réalité dans son "form-factor", qui est son épaisseur de 18 mm seulement grâce à sa carte RTX Max-Q. Acer inclut dans son PC le logiciel préinstallé Predator Sense, sorte de hub pour tout ce qui concerne l'aspect gaming du produit. En effet, il servira aussi bien à régler les couleurs du clavier RGB qu'à surveiller la température du processeur et du GPU. Il peut également servir à l'overclocking pour ceux qui aiment avoir la mainmise complète sur leur machine de jeu.Le clavier se montre excellent, offrant un bon équilibre entre la résistance des touches et une course bien gérée. On regrette cependant la présence d'une colonne de touches à droite de la touche Entrée (pourtant sur deux niveaux, ce qui est idéal). Cette disposition demande un temps d'adaptation pour ne pas appuyer sur ces touches par mégarde. Le trackpad, lui, se veut efficace et répond aux sollicitations de l'utilisateur, sans pour autant être des plus agréables à l'utilisation. La sensation au toucher n'est en effet pas plaisante, et le tout manque...

CNET France

Ajouté le : 03/2019

Lire la suite...

7.9/10

Test de l'Acer Predator Triton 500 : un portable gaming léger sous RTX 2080 Max-Q

De sa carte graphique Nvidia GeForce RTX 2080 Max-Q à son écran Full HD 144 Hz avec un temps de réponse de 3 millisecondes en passant par ses ventilateurs de refroidissement à 6600 tr/min, tout sur l'Acer Predator Triton 500 est rapide. Il est aussi incroyablement compact pour un ordinateur portable de 15,6 pouces. Il pèse 2,1 kg et ne mesure que 17,9 mm d'épaisseur. Cela signifie qu'il vous permet de jouer à des jeux haute performance n'importe quand et n'importe où, en supposant toutefois que vous ne soyez pas trop éloigné d'une prise de courant. Comme on pouvait s'y attendre, il n'est pas bon marché. Comptez 1.999 euros en prix de base avec une RTX 2060 Max-Q. Il faut tabler sur 1.000 euros de plus pour la configuration avec une GeForce RTX 2080 Max-Q et un processeur Intel Core i7. Design Le Predator Triton 500 combine le design traditionnel d'un ordinateur portable de jeu tape à l'œil avec une approche plus posée qui rappelle celle de Razer. L'emblème bleu flamboyant et son nom sur le couvercle et sous l'écran à l'intérieur accentuent le style gaming, tout comme ses évents et ses bords anguleux. L'éclairage du clavier RVB à trois zones peut être personnalisé à souhait avec l'application PredatorSense, qui fournit également d'autres outils pour améliorer l'expérience de jeu. Les touches ZQSD et les touches flèches, ainsi qu'une touche dédiée PredatorSense sont concaves et teintées en bleu pour être plus faciles à repérer. La disposition du clavier est bonne, le toucher doux et le débattement court des touches parfait pour taper. Le pavé tactile fonctionne bien mais il lui manque des boutons de souris. L'écran 144 Hz 1.920 x 1.080 pixels a un temps de réponse de 3 ms. Il n'a montré aucun flou ou effet de ghosting perceptible pendant le jeu. La performance colorimétrique n'est pas nécessairement suffisante pour du traitement photo ou vidéo, mais elle est agréable pour les jeux, tout comme la luminosité et le contraste. Il y a des ports HDMI 2.0, Mini DisplayPort et ThunderBolt 3 pour les écrans externes et l'on peut en utiliser trois en même temps avec l'écran du Triton. Trois ports USB-A 3.0, 1 Gigabit Ethernet, une prise casque/micro complètent le tout. Toutes les connectiques et l'entrée d'alimentation sont situées sur les côtés vers l'avant car le tiers arrière est occupé par tous les évents. Ce n'est pas très esthétique une fois tous les câbles branchés. De plus, il n'y a pas de lecteur pour...