HP Envy 13 2017

HP Envy 13 2017

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

6.0/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du HP Envy 13 2017. Les experts notent HP Envy 13 2017 6/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du HP Envy 13 2017 et d'autres Ordinateur portable HP.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de HP Envy 13 2017 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec HP Envy 13 2017 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test HP Envy 13 2017

01net

Ajouté le : 09/2017

Lire la suite...

6.0/10

Test : HP Envy 13, cet ultraportable de luxe ne fait qu'un seul compromis

Nouvel ultraportable haut de gamme HP, l'Envy 13 vient rafraîchir l'offre mobilité du constructeur en attendant la sortie, sans doute prochaine, d'une nouvelle édition de son cousin, le Spectre 13. Pas d'écran 13,3 pouces qui pivote ou qui se détache sur ce modèle, c'est bien un PC portable classique, vanté comme fin, léger, puissant et endurant, que HP nous propose ici. Bien entendu, l'Envy 13 se décline en une multitude de modèles, dont les prix commencent à 900 euros environ. Notre version de test (13-ad014nf), elle, coûte 1900 euros et pour ce tarif, HP assure avoir mis les petits plats dans les grands. A table ! Belle bête toute dorée que voilà ! L'Envy 13 de HP, dans sa finition « or » rappelle étrangement une autre référence, frappée d'une pomme sur le dos de son écran. S'il est certain que cette couleur ne fera pas l'unanimité, que les intéressés se rassurent, la machine peut aussi se parer d'une robe argentée, plus classique et passe-partout. Après un examen attentif du très beau boîtier en alliage d'aluminium (excepté le dessous qui est en magnésium recouvert d'une fiche couche de métal), il apparaît que l'Envy 13 reprend presque les mêmes lignes que celles des PC plus abordables de la marque, les Pavilion. Sur la balance, l'Envy 13 affiche un poids de 1,28 kg. Autant dire que glissé dans un sac à dos ou une sacoche, l'ultraportable parvient (presque) à se faire oublier. Profilé vers l'avant, plus anguleux sur l'arrière, le boîtier respire la qualité et les finitions sont impeccables. Petite astuce ergonomique très bien pensée, lorsqu'on déploie l'écran, ce dernier - grâce à de petits patins situés sur sa tranche inférieure - fait légèrement pencher la machine vers l'avant. Cette position s'avère plus confortable pour saisir du texte au kilomètre sur le clavier rétroéclairé. Clavier qui, d'ailleurs, occupe toute la largeur du plateau. Cette particularité permet à HP d'implanter des touches de taille standard. Cela fait le bonheur des utilisateurs intensifs de traitement de texte puisque les mains se positionnent naturellement sur les repose-paumes, tandis que les doigts, eux, trouvent vite leurs repères. Seul bémol pour les vieux routards du traitement de texte que nous sommes : la forme de la touche « Entrée ». Rectangulaire et très longue, elle n'est pas aussi imposante que sur un clavier ordinaire. Il donc assez fréquent de la louper et de heurter la touche du dessus. Le...

Les Numeriques

Ajouté le : 08/2017

Lire la suite...

6.0/10

HP Envy 13 (2017) : pour le plaisir des yeux

Pour rafraîchir le segment des ultraportables, ces machines fines et légères avec de bonnes performances, plusieurs constructeurs misent sur le design. Exit le trop sérieux, place à une robe premium pour un objet unique. Dans les pas du HP Spectre, l'Envy 13 2017 nous guide, certes, vers une expérience sensuelle, mais fait l'impasse sur certains aspects importants. Après une cuvée 2016 réussie, HP renouvelle son ultraportable Envy 13. La philosophie est la même : un 13 pouces au format compact et fin avec une robe en aluminium. L'accent est mis encore plus cette année sur le design, avec un écran qui atteint presque les bords, des haut-parleurs stylisés et une couleur or/champagne. Ouvert ou fermé, posé sur une table ou porté sous le bras, le HP Envy 2017 fait tourner les têtes, comme le HP Spectre x360 avant lui. Cet accent mis sur le "luxe" du produit ne met pourtant pas l'appareil à l'abri de quelques ratés, malgré la configuration très haut de gamme (écran UHD, Intel Core i7 de 7e génération...) du modèle ad014nf que nous avons reçu. "Est beau ce qui plaît universellement sans concept et fait l'objet d'une satisfaction désintéressée", nous dit Kant dans L'analytique du beau. Superbe écran presque sans bordures, revêtement aluminium doré, finesse des lignes... le HP Envy 13 2017 ravit l'œil dès le premier instant. Le dessin des lignes a été travaillé, c'est un appareil qu'on a plaisir à utiliser et à transporter, et qui donnerait presque envie de travailler... Le clavier s'est adapté à la compacité de l'appareil (305,4 x 215,6 x 13,9 mm). La course est longue et la frappe agréable. Petit défaut ergonomique, la seule touche Ctrl se situe à l'extrémité gauche du clavier et s'avère assez éloignée des lettres : elle oblige à déporter son doigt et occasionne quelques erreurs de frappe. En revanche, on apprécie de pouvoir accéder aux réglages de rétroéclairage ou de volume en appuyant directement sur les touches concernées, sans passer par la touche Fn. Un seul niveau de rétroéclairage du clavier est proposé, une limite un peu regrettable pour l'utilisation de nuit. Sous le clavier, le pavé tactile occupe une grande largeur plutôt que la hauteur, de manière à ne pas agrandir le châssis. Il n'est malheureusement pas orné d'un capteur d'empreintes. De plus en plus présent sur les PC portables pour éviter de taper un mot de passe à chaque déverrouillage de l'appareil, son absence en 2017 sur...