HP Pavilion x360

HP Pavilion x360

6 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

5.3/10
66

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 6 tests du HP Pavilion x360. Les experts notent HP Pavilion x360 5.3/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du HP Pavilion x360 et d'autres Ordinateur portable HP.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de HP Pavilion x360 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec HP Pavilion x360 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test HP Pavilion x360

Les Numeriques

Ajouté le : 11/2017

Lire la suite...

6.0/10

HP Pavilion x360 (2017) : un PC ultra-portable correct pour un prix abordable

Après un Pavilion x360 assez convaincant l'année dernière, HP revient avec la version 2017 de son PC ultra-portable Pavilion x360. Une évolution qui tente de gommer quelques défauts et réserve quelques bonnes surprises. Pour ce Pavilion x360 (2017), HP reprend donc la même logique : un convertible avec écran tactile ainsi qu'un clavier qui pivote autour de l'écran. Un modèle inspiré par le très plaisant Spectre x360, mais visant les budgets plus serrés, avec un prix débutant à 450 € (en Core i5). Le modèle que nous testons ici, doté d'un Core i7-7500U, est vendu autour de 800 €. En matière de design, HP ne réinvente pas la roue ; ce nouveau modèle est très proche du précédent. On retrouve l'aspect convertible, ainsi que la charnière solide, efficace et éprouvée héritée du Spectre, grâce à laquelle l'utilisateur peut faire basculer son PC en mode tablette ou en mode tente (pratique pour regarder des vidéos). Si l'apparence laisse penser à de l'aluminium, le châssis est en réalité fait de plastique. L'aspect brossé et la finition garantissent l'illusion, même si l'on regrette une certaine fragilité de la partie clavier. Il repose sur un léger vide, ce qui fait que le plastique ploie sous la pression. À cette sensation désagréable vient s'ajouter un clavier mal fini et peu plaisant sous les doigts, les touches n'ayant que peu de retour et une course molle. En revanche, HP nous gâte en proposant une connectique très complète. Sur les tranches, on retrouve deux ports USB 3.0, un port USB Type-C, un port HDMI, un port secteur, un port mini-jack (3,5 mm) et un lecteur de cartes SD. HP y a également logé le bouton d'allumage, ainsi qu'un bouton de volume. La chauffe se montre très contenue : la température du Pavilion x360 (2017) peine à dépasser 40 °C. Après avoir tourné une heure environ sur l'éprouvant benchmark Unigine Heaven, le PC se montre relativement frais, notamment grâce à son châssis épais et son aération efficace. Seul point chaud notable, la grille d'aération latérale, qui atteint les 42,4 °C. L'utilisateur ne risque donc pas d'être gêné par un clavier chaud, mais il y a le revers de la médaille. Le revers de la médaille, c'est bien évidemment le bruit dégagé par la machine : entre 39 et 45 dB lorsqu'elle est mise à contribution. Ce large écart s'explique par le ventilateur, qui se met en route de manière irrégulière pour expulser la chaleur. Placé sur la tranche gauche,...

Les Numeriques

Ajouté le : 11/2017

Lire la suite...

6.0/10

HP Pavilion x360 (2017) : un PC ultra-portable correct pour un prix abordable

Après un Pavilion x360 assez convaincant l'année dernière, HP revient avec la version 2017 de son PC ultra-portable Pavilion x360. Une évolution qui tente de gommer quelques défauts et réserve quelques bonnes surprises. Pour ce Pavilion x360 (2017), HP reprend donc la même logique : un convertible avec écran tactile ainsi qu'un clavier qui pivote autour de l'écran. Un modèle inspiré par le très plaisant Spectre x360, mais visant les budgets plus serrés, avec un prix débutant à 450 € (en Core i5). Le modèle que nous testons ici, doté d'un Core i7-7500U, est vendu autour de 800 €. En matière de design, HP ne réinvente pas la roue ; ce nouveau modèle est très proche du précédent. On retrouve l'aspect convertible, ainsi que la charnière solide, efficace et éprouvée héritée du Spectre, grâce à laquelle l'utilisateur peut faire basculer son PC en mode tablette ou en mode tente (pratique pour regarder des vidéos). Si l'apparence laisse penser à de l'aluminium, le châssis est en réalité fait de plastique. L'aspect brossé et la finition garantissent l'illusion, même si l'on regrette une certaine fragilité de la partie clavier. Il repose sur un léger vide, ce qui fait que le plastique ploie sous la pression. À cette sensation désagréable vient s'ajouter un clavier mal fini et peu plaisant sous les doigts, les touches n'ayant que peu de retour et une course molle. En revanche, HP nous gâte en proposant une connectique très complète. Sur les tranches, on retrouve deux ports USB 3.0, un port USB Type-C, un port HDMI, un port secteur, un port mini-jack (3,5 mm) et un lecteur de cartes SD. HP y a également logé le bouton d'allumage, ainsi qu'un bouton de volume. La chauffe se montre très contenue : la température du Pavilion x360 (2017) peine à dépasser 40 °C. Après avoir tourné une heure environ sur l'éprouvant benchmark Unigine Heaven, le PC se montre relativement frais, notamment grâce à son châssis épais et son aération efficace. Seul point chaud notable, la grille d'aération latérale, qui atteint les 42,4 °C. L'utilisateur ne risque donc pas d'être gêné par un clavier chaud, mais il y a le revers de la médaille. Le revers de la médaille, c'est bien évidemment le bruit dégagé par la machine : entre 39 et 45 dB lorsqu'elle est mise à contribution. Ce large écart s'explique par le ventilateur, qui se met en route de manière irrégulière pour expulser la chaleur. Placé sur la tranche gauche,...

01net

Ajouté le : 09/2016

Lire la suite...

4.0/10

Test : HP Pavilion x360 13, un hybride trop déséquilibré pour convaincre totalement

Le HP Pavilion x360 13 de la rentrée 2016 est arrivé ! Faisant partie des machines annoncées juste avant l'été par HP et vendu dans notre version de test (13-u000nf) au prix de 800 euros, ce PC hybride au format 13,3 pouces vient se positionner sur le milieu de gamme. Pourquoi « hybride » ? Tout simplement parce que les charnières de l'écran permettent à ce dernier d'effectuer une rotation complète pour venir se positionner au dos de la partie clavier. Ainsi, le Pavilion x360 13 passe de sa position de PC portable classique à celui de grosse tablette tactile en quelques secondes… et avec un peu d'huile de coude. Comme toutes les machines de ce type, le Pavilion peut adopter plusieurs positions intermédiaires. Comme, par exemple, le mode « tente » (comme sur la photo ci-dessous) ou encore le mode « stand » qui, lui, consiste à se servir du clavier comme support afin que l'écran soit face à l'utilisateur et la machine, pilotable du bout des doigts. En main, le Pavilion x360 13 donne une impression de solidité. Son boîtier en plastique est bien rigide, le dos de l'écran également. Cependant, sa couleur argenté semble un peu « fragile » puisque, en seulement quelques voyages dans notre sac à dos, la machine accusait déjà quelques petites rayures de surface. Côté transport justement, précisons que la machine pèse 1,6 kg (le poids d'une bouteille d'eau en somme) auquel il faut ajouter les 276 grammes du chargeur secteur à n'oublier sous aucun prétexte. Mais nous y reviendrons plus tard. Côté épaisseur, notre pied à coulisse annonce presque 2 cm, ce qui reste dans les standards de ce type de machine. Après examen de la connectique de la machine, on constate qu'elle se compose de trois prises USB (2 x USB 3.0 et 1 x USB 2.0), une sortie vidéo HDMI plein format et une prise casque combinant à la fois la sortie stéréo et l'entrée micro. Sans oublier le lecteur de carte SD, pratique pour décharger les photos sans avoir à raccorder l'appareil photo au PC en USB. Enfin, pour la partie réseau, il ne faudra compter que sur le module Wi-Fi n (compatible Bluetooth 4.0) pour les connexions Internet. A peine l'écran 13,3 pouces déployé, on tombe sur le couple clavier/touchpad. Et pour trancher avec la couleur argentée extérieure, le plateau intérieur adopte un gris anthracite, entrecoupé de lignes blanches. Une petite touche originale appréciée !

Les Numeriques

Ajouté le : 08/2016

Lire la suite...

6.0/10

HP Pavilion X360 : Imparfait mais pas inintéressant

Avec le Pavilion X360, HP décline sa philosophie du convertible sur le milieu de gamme et nous propose ici un portable qui tente d'allier ultraportabilité, versatilité et tarif abordable. Si l'intention est louable, le résultat est un peu mitigé. Sans doute motivé par le succès de son Spectre, le format "X360" fait des émules chez HP. Les Pavilion, essentiellement centrés sur le milieu de gamme, bénéficient ainsi d'un modèle capable de se contorsionner dans tous les sens, avec un mode "laptop", une mode "tente" et même un mode tablette. De quoi profiter d'un portable convertible à un prix abordable, puisque les tarifs débutent à partir de 699 €, pour une configuration à base de Core i3. Il est peu étonnant de constater que le Pavilion X360 reprend beaucoup du Spectre X360, en apparence tout du moins. Si l'on peut croire, de loin, que le châssis est en aluminium, on se rend vite compte que l'on a affaire à du plastique. Ce dernier est cependant bien conçu, épais et solide et inspire confiance. Le toucher est légèrement brossé, pour une sensation très agréable sous les doigts. La finition de l'ensemble est excellente, l'assemblage ne souffre d'aucun défaut. Autre détail qui fait penser au Spectre X360 : une charnière tout à fait semblable et qui permet à l'écran de basculer à 360 degrés. Encore une fois, ici, la finition est très bonne et l'impression de solidité domine. Le bilan se ternit malheureusement un peu lorsque l'on découvre le clavier et le touchpad. Le plastique se fait un peu creux et semble bien moins travaillé que celui du châssis. Mais là où ça pèche réellement, c'est du côté du clavier — non rétroéclairé. Ce dernier n'est pas des plus agréables à utiliser, à cause d'un manque de retour et d'une course un peu molle. C'est sans doute sur cet aspect que l'usage du plastique se fait le plus sentir. Même constat pour le touchpad, qui propose une bonne glisse, mais sonne creux et reste un poil petit. Jetons un coup d'œil rapide sur la connectique répartie sur les deux tranches latérales : deux ports USB 3, un port USB 2, une sortie HDMI et un lecteur de carte SD. C'est simple et efficace. Notons également la présence bienvenue d'un bouton pour régler le volume. Constat également mitigé du côté de la température et du bruit. On relève ainsi un point chaud à 51,5°C à l'avant, juste au-dessus du clavier, et tout de même 55,9°C sous le châssis. Attention à la surchauffe...

CNET France

Ajouté le : 08/2014

Lire la suite...

6.0/10

HP Pavilion x360

La tendance 2014 en matière de PC portables hybrides est résolument le style "Yoga". Un terme qu fait référence au système de charnière à 360 degrés inventé par Lenovo pour sa gamme de PC portables Yoga et qui s'est popularisé chez d'autres marques, notamment Dell. HP emboîte le pas avec notamment son Pavilion x360, une version 11 pouces tout aussi souple mais au tarif bien en dessous. La version de base est proposée autours des 400 euros avec un processeur Intel Celeron N2820 à 2,1 GHz. HP destine ce modèle aux personne qui cherchent un seul appareil pour travailler et jouer. Le Pavilion x360 veut être ce produit hybride/ à la fois abordable et accessible.Il y a bien entendu des contreparties au fait d'emprunter un design issus de PC portables "classiques" tout en tirant le prix vers le bas. L'aspect, bien que sobre et moderne, est plus épais, plus lourd et plus volumineux que ce que l'on est habitué à voir sur un ultraportable 11 pouces. L'écran en particulier donne une impression bas de gamme, avec des angles de vision réduits. C'est un aspect particulièrement gênant pour un appareil qui a pour vocation d'être utilisé en partie comme une tablette.

Les Numeriques

Ajouté le : 08/2014

Lire la suite...

4.0/10

Test : HP Pavilion x360, un hybride 11,6 pouces sous Intel Celeron

Le HP Pavilion x360 est un petit hybride de 11,6 pouces conçu par HP. Concurrent direct des Acer Switch 10 et autre Lenovo Miix 2, il adopte le même type de configuration, avec un petit processeur mobile et plusieurs modes d'utilisation (portable, tablette...). Il se démarque cependant par une charnière qui peut pivoter à 360° comme celle des Lenovo Yoga et par un design clairement pensé pour plaire à une cible assez jeune. Voyons si HP a su tirer son épingle du jeu. HP veut séduire un public jeune en habillant son hybride d'une coque en plastique rouge. Le matériau est loin d'être désagréable sous les doigts et il ne retient que très peu les traces de doigts. La charnière est par contre assez massive, ce qui, on l'espère, est un gage de solidité. Le logo Beats Audio très visible ne manquera pas non plus de taper dans l'œil des moins vieux d'entre nous. Le repose-poignet est gris métallisé et tranche nettement avec la coque. On aime ou pas, mais l'assemblage est bon, sans jeu ni espace entre les différents éléments. La charnière permet donc d'utiliser le Pavilion dans différentes positions. Le passage d'un mode à l'autre se fait facilement.