Intel Compute Stick

Intel Compute Stick

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

7.2/10
33

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du Intel Compute Stick. Les experts notent Intel Compute Stick 7.2/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Intel Compute Stick et d'autres Mini PC Intel.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Intel Compute Stick ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Intel Compute Stick ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Intel Compute Stick

CNET France

Ajouté le : 07/2016

Lire la suite...

7.7/10

Intel Compute Stick 2016

Aujourd'hui, presque tous les téléviseurs, écrans d'ordinateur et même les vidéoprojecteurs équipés d'une entrée HDMI peuvent se transformer en PC Windows 10, ce grâce aux micro ordinateurs au format de clef USB tels que le Compute Stick d'Intel. La version 2015 avait créé la surprise lors du CES. Voici venir une mise à jour, relativement modeste, qui est disponible pour 150€ environ. Ce type de produit s'inscrit dans une tendance marquée. Les boitiers Roku et Amazon Fire TV ont été réduit sous forme de clefs HDMI et ce même profil peut donc contenir un véritable ordinateur de bureau. Cependant, il ne faut pas se leurrer. Le Compute Stick et ses homologues sont loin d'être des machines haut de gamme. En fait, ils ont même du mal à rivaliser avec des PC portables d'entrée de gamme avec leur processeur Atom, 2 Go de mémoire vive (RAM) et 32 Go de stockage qui sont vampirisés par les fichiers du système d'exploitation. Si vous transformez votre téléviseur ou un moniteur en PC de bureau, c'est en général pour des besoins assez basiques : navigation Web, vidéo en streaming, accès aux réseaux sociaux et quelques autres applications en ligne pour lesquelles ce type de PC rudimentaire convient. Le design de la version 2016 du Compute Stick s'avère un peu plus fin que celui de la première version avec une finition matte et des coins arrondis. Le corps du boitier est un peu allongé mais c'est pour une bonne raison puisque l'on dispose désormais de deux ports USB (3.0 et 2.0) alors que le premier modèle n'en possède qu'un seul. L'antenne Wi-Fi est compatible 802.11.ac (la faiblesse de réception du signal était l'un des défauts du Compute Stick 1) et le processeur Atom passe à la dernière génération Cherry Trail. À l'instar du (un autre ordinateur sur clef basé sur Chrome OS de Google), ce Compute Stick offre une expérience informatique minimaliste mais plaisante. Cela ne conviendra pas à tout le monde c'est sûr, mais cela pourrait faire l'affaire de ceux qui partent en vacances ou à un rendez-vous (en préinstallant ses présentations PowerPoint) ou alors pour transformer un téléviseur d'une chambre d'ami en petit Home Cinéma pour regarder des vidéos.FonctionnalitésInstaller et faire fonctionner le Compute Stick demande un peu plus que de simplement le brancher sur un port HDMI. Pour commencer, il faut l'alimenter en branchant la prise secteur reliée au câble micro USB. Ce dernier est un peu plus long que le...

Clubic

Ajouté le : 07/2015

Lire la suite...

6.0/10

Intel Compute Stick : un PC complet dans une clé !

C'est en fin d'année dernière, lors de l'IDF (Intel Developer Forum), son salon annuel regroupant les développeurs et autres analystes, qu'Intel montrait le Compute Stick. Un ordinateur complet, avec processeur Intel, de la taille d'une (grosse) clé USB ! Le Compute Stick est disponible depuis peu dans le commerce, l'occasion de nous pencher sur cet ordinateur Windows... un rien original ! Car si la taille ne fait pas tout, on peut légitimement s'interroger sur les aptitudes d'un tel système. Le Compute Stick se présente comme une très grosse clé USB, un peu plus grande qu'un briquet. L'objet est en plastique noir avec un revêtement brillant pour sa partie supérieure. Et le constructeur n'a pas choisi les meilleurs plastiques, loin s'en faut. On retrouve une prise HDMI 1.4a, un connecteur USB 2.0 pleine taille, un connecteur micro-USB pour l'alimentation électrique, un lecteur microSD, une diode bleue et un bouton de mise en route. A l'instar du Chromecast de Google, le Compute Stick se branche en HDMI à un téléviseur ou un moniteur. Intel livre évidemment une rallonge femelle HDMI pour les écrans qui ne s'accommoderaient pas des dimensions plantureuses de son stick. Et comme la Chromecast, le Compute Stick doit être alimenté électriquement, le port HDMI ne véhiculant pas de courant (MHL où es-tu ?). Petite déception toutefois, si votre TV comporte un port USB, il est peu probable que celui-ci suffise à alimenter le Compute Stick, qui réclame une alimentation de 2 ampères. A cet effet, Intel ajoute donc un adaptateur secteur externe. Au cœur du Compute Stick, on retrouve un processeur Intel à architecture x86. Ce n'est guère surprenant de la part du fondeur, mais cela reste une belle prouesse. Alors bien sûr, vu l'encombrement de l'engin, il ne faut pas compter sur un Core i7 ni même un Core M. Non, le Compute Stick est armé d'un simple Atom. C'est de suite moins sexy dit comme ça mais... si ça fait le job ? Le processeur Intel est un Atom Z3735F de génération Baytrail initialement destiné aux smartphones et tablettes. Il est cadencé à 1,33 GHz avec un Turbo à 1,83 GHz. La puce est tout de même quadri-cœurs et embarque un circuit graphique intégré. Bien que cet Atom ne soit pas censé consommer plus de 2 Watts, il chauffe, et le fondeur a donc réussi à faire entrer un ventilateur dans son Compute Stick. Celui-ci n'est pas franchement bruyant, mais il pourra se faire remarquer dans une pièce relativement calme....

01net

Ajouté le : 05/2015

Lire la suite...

8.0/10

Intel Compute Stick

Il fallait à Intel une petite machine capable de concurrencer Chromecast et les autres minuscules machines tournant sur Android. Le géant américain a donc conçu le Compute Stick, produit sous sa propre marque, une minuscule machine à brancher directement sur le port HDMI de son téléviseur, et surtout armée d'un processeur x86. Ici, il s'agit du « bon vieil » Atom Z3735F accompagné de 2 Go de mémoire vive, qui fera tourner le Windows 8.1 fourni avec la petite machine. Mais que peut-on vraiment faire avec ? Côté finition, rien de bien enthousiasmant. Le boîtier de cette « clé HDMI » affiche un design trop basique et des plastiques bas de gamme. Un boîtier dont la largeur peut poser problème, car il empiète parfois sur l'emplacement des prises adjacentes. Une rallonge HDMI est fournie pour pallier ce défaut. L'Intel Compute Stick détrône le Zotac Zbox PI320 Pico en tant que plus petit PC Windows 8 du monde. Et l'appareil d'Intel est, de plus, moins à la peine que la machine de Zotac en termes de performances sous Windows. Alors même que les processeurs sont identiques, avec autant de mémoire vive…Mais le Compute Stick nous est apparu nettement plus utilisable au quotidien : en bureautique, pour le chargement des pages Web et autre lecture vidéo, il n'était pas aussi lent, et s'est finalement révélé plutôt agréable à utiliser. Pour surfer sur le net (et y regarder des vidéos jusqu'en 720p), le Compute Stick fait son boulot.