Panasonic Lumix DMC-GF2

Panasonic Lumix DMC-GF2

6 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

7.9/10
55

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 6 tests du Panasonic Lumix DMC-GF2. Les experts notent Panasonic Lumix DMC-GF2 7.9/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Panasonic Lumix DMC-GF2 et d'autres Appareil photo numérique Panasonic.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Panasonic Lumix DMC-GF2 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Panasonic Lumix DMC-GF2 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Panasonic Lumix DMC-GF2

Ere Numérique

Ajouté le : 04/2011

Lire la suite...

8.5/10

Panasonic GF2 : hybride compact et performant

Présenté comme le plus petit et le plus léger des compacts hybrides, le GF2 ne marque pas pour autant une étape décisive dans ce domaine. Si on prend en compte l’ensemble de l’équipement nécessaire (batterie, carte mémoire, optique), les différences entres modèles sont négligeables...Equipé du même écran tactile que d’autres modèles série G de Panasonic, le GF2 en reste néanmoins à l’écran fixe, choix habituel quand on cherche la compacité maximale. Il peut néanmoins recevoir un viseur électronique LVF1 grâce à un connecteur ce qui ne limite pas son utilisation aux focales relativement courtes, même si c’est assez manifestement sa vocation première.Du cotés des fonctionnalités, les évolutions concernent la vidéo avec le Full-HD et le son stéréo avec microphones intégrés mais aussi la photo 3D en utilisant une optique spéciale en option (payante). Suivant la technique favorite de Panasonic, le GF2 utilise la stabilisation optique. Elle ne sera donc pas systématique, toutes les optiques n’étant pas stabilisées. Il est proposé en kit avec un petit zoom 14-42 (équivalent 28-84 mm) stabilisé. Nous l’avons essayé avec un 2,5/14 mm (équivalent 28 mm) qui ne l’est pas. En revanche, ce petit objectif est vraiment très compact.

CNET France

Ajouté le : 04/2011

Lire la suite...

8.0/10

Panasonic Lumix DMC-GF2

Le Panasonic Lumix DMC-GF2 se présente comme un appareil haut de gamme. Boîtier métallique, finition impeccable : de quoi commencer à s'assurer un retour sur investissement. Nous avons reçu en test l'appareil avec son objectif 14 mm (équivalent d'un 28 mm environ dans le système 35mm). Le capteur étant un micro 4/3 (de taille 17,3x13 mm), cet objectif grand angle est de fait de petite dimension. Le tout confère au couple optique-boîtier une compacité remarquable pour un appareil à objectif interchangeable et un poids de 364 g (avec son cache). Du fait, entre autres, de l'absence d'un écran pivotant, cette compacité est l'une des différences, des atouts pour certain(e)s, face au GH2. Rapidement, on constate d'autres absences sur le GF2 : il y a moins de boutons dédiés et il n'existe pas de barillets permettant de changer directement (sans passer par le menu à l'écran) le mode de prise de vue (manuel, programme, priorité vitesse, …) ou le mode autofocus. Sont présents quand même deux boutons spécifiques marqués en rouge. Le premier enclenche l'enregistrement vidéo. L'autre place l'appareil en mode « intelligent » iA : les réglages sont déterminés par le système interne en fonction de la nature de la scène à photographier.

Journal du Geek

Ajouté le : 03/2011

Lire la suite...

Test : Panasonic Lumix GF2

Présenté comme le compact à objectif interchangeable avec flash le plus petit du monde par Panasonic, certains ne seront pas forcément d’accord, surtout depuis le NEX-5 de Sony. Dans tous les cas, voici le successeur du Lumix GF1, le Lumix GF2. Le GF1 avait marqué les esprits en étant le premier compact hybride avec un capteur Micro4/3 et des contrôles dignes des réflex. Le capteur est certes plus petit qu’un capteur APS-C mais c’est tout de même mieux que les capteurs de compacts. Panasonic a donc choisi de remettre au goût du jour son GF1 avec un GF2 qui se retrouve beaucoup plus orienté grand public. Les succès de ses concurrents directs, les NEX-5 de Sony, E-PL1 d’Olympus ne sont sans doute pas étranger à ce virage pris par Panasonic. Les professionnels regretteront sans doute les contrôles du GF1 mais pour le grand public, il va sans dire que la nouvelle orientation de la marque japonaise devrait plaire aux plus grand nombre. Attention, ce test n’est pas un test technique, c’est surtout et avant tout un test utilisateur.

Les Numeriques

Ajouté le : 02/2011

Lire la suite...

8.0/10

Comparatif reflex numérique, micro 4/3 et autres appareils à objectifs interchangeables

Un peu plus d'un an après le GF1, premier vrai compact à objectifs interchangeables de Panasonic, la marque d'Ôsaka présente la deuxième génération de son appareil. Techniquement, les évolutions sont mesurées et le Lumix GF2 est très semblable à son prédécesseur, mais l'ergonomie est radicalement revue, avec notamment l'arrivée d'un écran tactile. C'est aussi l'occasion de lancer un nouveau 14 mm f/2,5, objectif compact et grand-angle qui manquait à la gamme µ4/3. La construction du GF2 est indéniablement haut de gamme. Les assemblages sont soignés, y compris au niveau des trappes, les touches marquent bien chaque enfoncement (seul le déclencheur vidéo est un peu spongieux), et même le cache de la griffe flash/viseur dispose d'un petit verrou empêchant son enlèvement accidentel. On note tout de même la disparition d'un certain nombre de commandes : barillet des modes (cf. encadré), verrouillage d'exposition, interrupteur de mise au point manuelle, aperçu et réglage d'affichage se sont évaporés. Certains, comme le dernier, sont reportés sur l'écran : celui-ci est en effet tactile — il conserve, par ailleurs, sa définition correcte et ses bons angles de vision.

01net

Ajouté le : 01/2011

Lire la suite...

8.0/10

Lumix DMC-GF2

Un poil plus fin que le GF1, l'hybride GF2 de Panasonic apporte l'écran tactile, au détriment de l'ergonomie traditionnelle. Avec le GF1, Panasonic apportait une réelle réponse aux photographes à la recherche d'un appareil compact, discret, doté d'optiques interchangeables et disposant de focales fixes. Le GF2 s'inscrit dans les pas de son aïeul, reprenant le même design (légèrement revu) et une ergonomie encore plus grand public en s'appuyant sur un bel écran tactile. L'évolution est-elle au niveau de l'inspiration ? « La rupture peinarde », pense-t-on en regardant le GF2 pour la première fois. Les codes du GF1 sont respectés, avec le petit flash rétractable qui bondit du dessus de l'appareil, la poignée à droite qui évolue doucement, les courbes austères aux bords qui s'émoussent légèrement tout en conservant la forme originelle. Japo-germanisant dans l'approche, le GF2 est un appareil bien plus sobre et sage que le NEX5 de Sony. Et surtout plus épais : le gain de taille par rapport au GF1 est minime et loin de ce que peut proposer Sony et ses NEX. Cela ne gâche rien puisque si la performance technique est moindre, la préhension n'en est que meilleure.

Clubic

Ajouté le : 01/2011

Lire la suite...

7.0/10

Test Panasonic Lumix GF2 : photo 3D et vidéo Full HD !

Presque un an et demi après l'apprécié GF1, Panasonic renouvelle son concept de compact à objectifs interchangeables avec un modèle plus grand public, le GF2. Au programme : ergonomie simplifiée, encombrement réduit, interface tactile, passage à la vidéo Full HD et compatibilité 3D ! De quoi inquiéter le NEX-5 de Sony ? L'appareil reprend l'allure générale du Panasonic GF1 testé dans ce comparatif mais a subi au passage deux modifications importantes. A commencer par une diète visible : le GF2 perd en environ 5 mm dans toutes ses dimensions et 20 g sur la balance. La prise en main n'en souffre pas trop (il reste une petite poignée) et les poches apprécient. La finition n'a quant à elle pas changé : le boîtier en métal témoigne toujours du sérieux de Panasonic. L'autre changement concerne les commandes, également allégées. Disparaissent entre autres le sélecteur de modes, le taquet réglant la motorisation, les touches AF/MF, AF/AE Lock et le test de profondeur de champ. Un appareil dépouillé ? Non, une interface tactile qui remplace les commandes en dur. Un choix osé de Panasonic, puisqu'on sait que le tactile en photo est une source de clivage important : elle a ses adeptes mais surtout beaucoup de détracteurs?.