Western Digital VelociRaptor

Western Digital VelociRaptor

9 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

9.2/10
66

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 9 tests du Western Digital VelociRaptor. Les experts notent Western Digital VelociRaptor 9.2/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Western Digital VelociRaptor et d'autres Disque dur Western Digital.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Western Digital VelociRaptor ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Western Digital VelociRaptor ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Western Digital VelociRaptor

01net

Ajouté le : 04/2012

Lire la suite...

10/10

Western Digital VelociRaptor 1To (WD1000DHTZ)

Western Digital lance une nouvelle mouture de son disque 3,5 pouces interne VelociRaptor. La capacité passe de 600 Go à 1 To et le fabricant annonce un gain de rapidité de 25 %. Est-ce vraiment le cas ? Nous l'avons testé pour le savoir. Extérieurement, le Velociraptor en version 1 To reprend le même design « IcePack » que l'ancien modèle. Il s'agit donc d'un disque dur au format 2,5 pouces inséré dans un châssis 3,5 pouces qui fait office de radiateur. N'essayez pas de séparer le disque de son châssis ! Non seulement, cette opération annule la garantie. Mais surtout vous risquez de ne pas pouvoir insérer le disque 2,5 pouces dans votre ordinateur à cause de son épaisseur (environ 14 mm au lieu des 9,5 mm standards). C'est à l'intérieur que les différences apparaissent. Tout d'abord la mémoire cache passe de 32 Mo à 64 Mo. Ensuite, le VelociRaptor possède une plus grande densité, avec trois plateaux de 333 Go, contre deux plateaux de 300 Go pour le modèle 600 Go. En revanche, l'interface Sata III (6 Gbit/s) et la vitesse de rotation (10 000 tr/min) restent inchangées. Plus de 200 Mo/s en lecture et en écritureLe VelociRaptor 600 Go était très véloce.

Les Numeriques

Ajouté le : 07/2010

Lire la suite...

10/10

Comparatif : les disques internes

WD a récemment mis à jour son VelociRaptor qui revient dans une version encore plus performante, encore plus grosse... encore plus sauvage. Qui arrêtera le célèbre dinosaure ? Va-t-il encore faire un carnage dans nos tests ? Pour affûter ses crocs, le nouveau WD6000HLHX utilise la récente interface SATA-3 capable de soutenir jusqu'à 6 Gbps. La mémoire cache est portée à 32 Mo et la vitesse de rotation reste à 10 000 tours/minute. Notez que la version de 450 Go (WD4500HLHX) offre les mêmes caractéristiques que ce 600 Go. La garantie, comme pour tous les VelociRaptor, est de 5 ans. Le disque conserve son format 2,5 pouces mais ne pourra toujours pas être installé dans un portable puisque son épaisseur mesure le double d'un disque classique. Il est, en outre, monté dans un radiateur au format 3,5 pouces qui n'est pas là que pour faire joli. Alors on considère le VelociRaptor comme un disque 3,5 pouces... et puis c'est tout ! Ne vous fiez pas à ses deux étoiles. Le VelociRaptor est performant... du moins pour un HDD. Car, contrairement à la note finale globale, la note de performances brutes prend en compte tous les disques du moment, y compris les inégalables SSD. Reste que, dans sa catégorie, ce disque est une bombe.

Clubic

Ajouté le : 05/2010

Lire la suite...

6.0/10

Duel en SATA 6 Gbps : Crucial C300 vs VelociRaptor

Même si Western Digital s'est lancé dans le SSD, elle n'en oublie pas pour autant son secteur disque dur haut de gamme. Deux ans après la sortie du dernier VelociRaptor, la marque se renouvelle donc avec un modèle qui bénéficie de quelques perfectionnements. Il profite tout particulièrement d'une capacité maximale doublée qui atteint désormais 600 Go. Pour ce faire, la densité a été améliorée pour passer de 150 à 200 Go par plateau, et un troisième plateau a fait son apparition. La mémoire cache a elle aussi été doublée, pour passer de 16 à 32 Mo. Mais la transformation qui nous concerne le plus dans ce test concerne l'interface, puisque le Serial ATA à 6 Gbps remplace celui à 3 Gbps. La vitesse de rotation est maintenue à 10 000 tours par minute : grâce notamment à l'amélioration de la densité, Western Digital annonce ainsi des temps d'accès en lecture réduits, passant de 4,2 à 3,6 millisecondes, et des taux de transfert en lecture passant de 126 à 145 Mo par seconde. Nous vérifierons évidemment ces données prometteuses. L'ajout d'un plateau supplémentaire implique en revanche une augmentation des nuisances sonores, qui augmentent de 1 dBA au repos (30 dBA) comme en activité (37 dBA) par rapport au VelociRaptor précédent.

HardWare.fr

Ajouté le : 07/2008

Lire la suite...

Western Digital VelociRaptor

Depuis 2003, Western Digital est le seul à proposer des disques Serial ATA fonctionnant à une vitesse de 10.000 tpm. Réservée jusqu’alors aux disques SCSI, qui atteignent même les 15.000 tpm, cette vitesse de rotation permet d’attendre un stade de performance supplémentaire par rapport aux disques classiques ne fonctionnant qu’à 7200 tpm. L’histoire du Raptor a commencé en février 2003, avec une version 36 Go, et a ensuite vue sa capacité doubler 7 mois plus tard. Il aura fallu ensuite attendre décembre 2005 pour voir une nouvelle génération arriver, qui apportait une capacité de 150 Go, le NCQ et un cache doublé de 16 Mo. Western Digital revient aujourd’hui sur le devant de la scène avec le fils spirituel des Raptor, le VelociRaptor. La vitesse de rotation a un impact double sur les performances d’un disque dur moderne. Le premier se situe au niveau du débit : à densité d’information égale, plus les plateaux tournent vite, plus le débit est important.

Génération GPU

Ajouté le : 07/2008

Lire la suite...

10/10

Velociraptor - Green Power par Western Digital

Cela fait déjà 5 ans que la marque Western Digital a lancé sur le marché ses disques durs de série « Raptor ». Disques durs ayant pour principal but d’être des disques système avant tout, grâce à leurs temps d’accès rapides du aux 10.000 Tour/min. Rapidement déclinés et accessibles pour le prix au grand public, les raptor sont devenus très intéressants, chose qui n’était pas le cas et qui ne l’est toujours pas souvent aujourd’hui avec les disques durs SCSI et SAS qui, en plus d’être couteux, nécessitent une carte SCSI pour la connectique. Dans un premier temps, la première version « Raptor » lancée sur le marché fût disponible en 36 et 74 Go. Leur temps d’accès très rapide est très apprécié pour une utilisation d’un disque système, entre autre pour améliorer le chargement et le lancement d’application. Quelques années après, c’est au tour d’une nouvelle version de faire son appariation. En plus des quelques nouveautés telles que le NCQ, la mémoire cache qui passe de 8 à 16 Mo, d’un temps d’accès amélioré, consommation et nuisance sonore revues à la baisses… c’est aussi le passage à une capacité plus importante, avec le 150 Go.

Les Numeriques

Ajouté le : 07/2008

Lire la suite...

10/10

Comparatif : les disques durs internes

Avec le VelociRaptor, Western Digital renouvelle sa série de disques durs haut de gamme à 10 000 tours/minute. Et autant le dire, le constructeur sait bien faire les choses puisque côté performances, c'est la claque ! En lecture, sur les fichiers de grande taille on atteint 111.8 Mo/s avec des pointes à 132 Mo/s ! En écriture c'est tout aussi bon avec 110 Mo/s de moyenne. Le temps de réponse est également excellent avec 7ms relevé, soit pratiquement la moitié de la moyenne des autres disques durs. Reste le défaut de ce modèle : le bruit. Au repos, si le sonomètre ne s'affole pas, un sifflement est tout de même perceptible et cela peut vite devenir très agaçant. En activité (le disque dur effectue des recherches aléatoires sur toute sa surface), les grattements sont très présents, gare aux vibrations donc. Les nuisances sonores peuvent toutefois être légèrement réduites en activant la gestion acoustique. On y gagne 4.4 dB(A), ce qui est assez important, mais le disque reste toujours bruyant.

TT-Hardware

Ajouté le : 07/2008

Lire la suite...

9.0/10

Western Digital VelociRaptor : le meilleur disque dur ?

Western Digital a été le premier constructeur à proposer des disques durs à « 10 000 rpm ». Dès son lancement début 2003, le Raptor 37 Go connaît un très gros succès. Malgré sa capacité limitée, ses performances et sa réactivité en font un disque système idéal. Western Digital ne se repose pas sur ses lauriers et commercialise le Raptor 74 Go fin 2003. Sa capacité beaucoup plus confortable aidant, le disque devient rapidement très populaire malgré un prix de lancement fort élevé. Alors que la concurrence n’a toujours rien à opposer, Western Digital lance le Raptor 150 Go en janvier 2006. Le constructeur apporte quelques améliorations : interface SATA native, support du NCQ et 16 Mo de cache. Dans la foulée, les modèles de 74 Go et 37 Go seront mis à jour pour bénéficier des mêmes avancées. Deux ans plus tard, Western Digital fait à nouveau la une avec cette fois le Velociraptor !

Le Comptoir du Hardware

Ajouté le : 06/2008

Lire la suite...

VelociRaptor, le retour du prédateur?

Longtemps cantonnée à des disques fonctionnant à 7200tr/mn, l'interface SATA disposait pourtant des qualités nécessaires pour accueillir des disques plus rapides sans les brider. Puis vint le Raptor de Western Digital apportant enfin les 10000tr/mn au SATA et des performances assommant la concurrence. Ce dernier introduit à 36Go évolua deux fois (74 puis 150Go) avec de nets gains en termes de débit à chaque fois par augmentation de la densité des plateaux. Cependant, la dernière révision date de fin 2005 et s'il fait toujours figure de référence au niveau des temps d'accès, ses débits font à présent pâle figure face aux derniers 7200tr/mn. Son successeur le VelociRaptor est enfin là, de nouveau la référence absolue des performances en Serial-ATA avant la déferlante des SSD? Comme nous en parlions en débutant cet article, le Raptor a constitué une petite révolution au niveau des disques SATA car introduisant sur une interface "grand public" une vitesse de rotation enfin plus élevée que les traditionnels 7200tr/mn.

Tomshardware

Ajouté le : 04/2008

Lire la suite...

VelociRaptor : le meilleur disque dur au monde ?

Le Velociraptor était un petit dinosaure carnivore, bien connu depuis la sortie du premier Jurassic Park. Bien qu’il ait été surdimensionné dans le film et que sa capacité à travailler en équipe soit encore sujette à caution, le choix de son nom, qui signifie « voleur rapide » en latin, apparaît comme un choix vraiment judicieux de la part d’un fabricant de disques durs comme Western Digital. L’entreprise a développé une excellente gamme de disques durs pour les amateurs de hautes performances depuis des années - Raptor - et la nouvelle génération s’efforce de fournir une capacité de stockage plus importante et de meilleures performances pour des dimensions physiques qui ont radicalement changé. Là où tout le monde attendait capacité et performances revues à la hausse, Western Digital s’est remis à la table à dessin et a analysé les caractéristiques exhaustives d’un disque dur haut de gamme.