Xigmatek HDT Achilles S1284C

Xigmatek HDT Achilles S1284C

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

10/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du Xigmatek HDT Achilles S1284C. Les experts notent Xigmatek HDT Achilles S1284C 10/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Xigmatek HDT Achilles S1284C et d'autres Ventilateur processeur Xigmatek.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Xigmatek HDT Achilles S1284C ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Xigmatek HDT Achilles S1284C ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Xigmatek HDT Achilles S1284C

Cowcotland

Ajouté le : 01/2009

Lire la suite...

11 ventirads LGA 775

Changeons de marque pour finir avec 2 modèles de chez Xigmatek. Le premier qui nous intéresse est le Achilles. Un ventirad assez proche du Red Scorpio, qui s'offre l'excellente technologie HDT. Mais le Achilles va plus loin que le Red Scorpio, avec 4 caloducs au lieu de trois et des ailettes qui arborent un nouveau design optimisé. Le ventilateur reste lui un classique 120 mm avec quelques diodes blanches pour le style. Etant donné que le Achilles est un dérivé du Red Scorpio, il en reprend les dimensions et le poids, et fera lui aussi partie des gros ventirads CPU. Avec ses 120 x 60 x 159 mm et ses 660 grs, difficile de passer à coté. Sa base est constituée de 4 caloducs HDT de 8 mm, qui offrent une surface de contact plus importante qu'avec les 3 exemplaires du Red Scorpio. Ses caloducs vont ensuite s'inscrire dans les ailettes en aluminium dont les formes ont été retravaillées afin d'optimiser le flux d'air du ventilateur ; ventilateur en 120 mm PWM qui est fixé via des tétines en caoutchouc.

59Hardware

Ajouté le : 01/2009

Lire la suite...

Comparatif : Ventirads grand format

C’est une société née en 2005, depuis notre dernier test la gamme a quelque peu évolué. Des alimentations sont présentes dans une gamme de produit quasiment exclusivement tournée vers le refroidissement il y a quelques temps. Sept modèles sont désormais présents de 500 à 1500 Watts, vient se rajouter 2 série de ventilateurs en 82, 92 120 et 140 mm. Pour ce qui nous concerne, le refroidissement air cooling la gamme est très étendue. Quatre modèles équipés en ventilateurs de 92 mm, mais surtout 8 en 120 mm. Certains produits sont déclinés sous une forme « à plat », d’autre façon Zalman mais le majeure partie sous forme de tour. Beaucoup de doublons dans cette gamme, les différences s’établissent dans la finition globale et dans le ventilateur. Le point commun n’est autre que le système HDT, cher à la marque. Cela consiste en un contact direct de la base des caloducs avec le processeur, voilà qui nécessite un usinage précis de la base. Le principal intérêt de ce concept est de réduire les pertes de conduction dues aux surfaces de contact base vers caloducs.

Les Numeriques

Ajouté le : 12/2008

Lire la suite...

10/10

Comparatif : les dissipateurs processeur

Comme toute la série des dissipateurs HDT de Xigmatek, l'Achilles dispose d'un design en forme de tour et dont la base est composée de caloducs à contact direct. En clair, le constructeur fait l'impasse sur la plaque de contact (= la base), habituellement faite de cuivre, qui permet de transmettre aux caloducs, la chaleur émise par le processeur. Les caloducs sont alors aplatis et en contact direct avec le processeur. Bien entendu, Xigmatek met en avant le fait que cette solution est censée être plus performante, mais nous pensons qu'elle est surtout plus économique, puisque l'on épargne la base en cuivre. Au-delà de ce système, le S1284 est composé de quatre caloducs et d'ailettes en aluminium. Celles-ci sont assez fines et se tordent facilement si l'on ne fait pas attention lors du montage. Le ventilateur est un modèle 120 mm PWM composé de sept larges pales oranges et translucides. Ce ventilateur est fixé au dissipateur à l'aide d'accroches en caoutchouc permettant de réduire les vibrations.